Publié

JusticeUne galerie schaffhousoise doit céder une oeuvre de Beuys

La Fondation pour l'art nouveau, qui gère les «Hallen für Neue Kunst», devra remettre l'œuvre aux trois collectionneurs.

Urs Raussmüller estime depuis des années être le propriétaire de l'œuvre, ce que contestent trois collectionneurs.

Urs Raussmüller estime depuis des années être le propriétaire de l'œuvre, ce que contestent trois collectionneurs.

Keystone

La galerie «Hallen für Neue Kunst», à Schaffhouse, doit céder à trois collectionneurs l'installation «Das Kapital Raum 1970-1977» de Joseph Beuys. C'est le jugement rendu par le Tribunal du canton de Schaffhouse, a indiqué lundi la radio alémanique SRF.

Le tribunal cantonal a ainsi confirmé le jugement de première instance contre lequel la galerie avait fait recours. La Fondation pour l'art nouveau, qui gère les «Hallen für Neue Kunst», devra donc remettre l'œuvre aux trois collectionneurs.

Le fondateur de la galerie Urs Raussmüller a déclaré à la radio alémanique que sortir l'oeuvre de Beuys du bâtiment qui l'abrite actuellement signifie sa destruction car elle a été conçue en relation avec le lieu.

Evaluée à 4 millions

Urs Raussmüller estime depuis des années être le propriétaire de l'œuvre, ce que contestent trois collectionneurs. Elle est composée de plusieurs parties et sa valeur est estimée à plus de 4 millions de francs.

L'oeuvre avait à l'origine été conçue pour la Biennale de Venise de 1980. Après la manifestation, Urs Raussmüller et Joseph Beuys l'ont démontée et remontée à Schaffhouse.

Dans son jugement, le tribunal estime que l'oeuvre fait partie de la collection Crex, propriété de la société Crexart, qui a été cédée à trois collectionneurs. Pour les juges, les trois amateurs d'art ont eu raison de porter plainte. Un plaignant a été président du conseil de fondation des «Hallen für Neue Kunst» et un autre était un ami proche d'Urs Raussmüller.

(ats)

Ton opinion