Publié

Canton de VaudUne gauche conquérante à Yverdon-les-Bains

Les prochaines élections communales auront lieu en mars 2021. La gauche présente un ticket rose-vert à cinq. A droite, le PLR et l’UDC lance respectivement quatre et un candidats.

La gauche espère reconquérir la majorité perdue en 2014.

La gauche espère reconquérir la majorité perdue en 2014.

PS_Verts/Romain Keller

La gauche ambitionne de reprendre la majorité à la municipalité d’Yverdon-les-Bains. Elle présente un ticket rose-vert à cinq pour les prochaines élections communales de mars 2021.

Les trois municipaux sortants se représentent: Carmen Tanner (Verte), Pierre Dessemontet (PS) et Jean-Claude Ruchet (PS) sollicitent un nouveau mandat. Ils sont rejoints sur la liste par Brenda Tuosto (PS), 31 ans, cheffe de projet dans le domaine de la mobilité, et Benoist Guillard (Vert), 47 ans, ingénieur en télécommunications et vice-président de groupe au Conseil communal.

La gauche rêve de reconquérir la majorité perdue fin 2014, lorsque la PLR Valérie Jaggi Wepf a succédé au démissionnaire socialiste Daniel von Siebenthal. La municipalité actuelle est composée de quatre PLR, de deux socialistes et d’une Verte.

Onze thèmes

L’alliance de gauche a présenté un programme en onze thèmes. En cette période de pandémie, elle propose notamment de distribuer à chaque habitant des bons d’achat d’environ 75 francs à faire valoir dans l’économie locale. Elle promet en outre un «retour à une gouvernance par concordance et collégialité», écrit-elle.

Pour rappel, la dernière législature a été émaillée de tensions. La gauche avait notamment rompu la collégialité dans l’affaire du journal La Région, lorsque la municipalité a tenté de faire pression sur la ligne éditoriale du titre.

Quatre PLR et un UDC

A droite, le PLR lance quatre candidats, dont le syndic sortant Jean-Daniel Carrard. Il se représente aux côtés de la municipale sortante Gloria Capt et de deux «nouveaux»: Christian Weiler, directeur d’EMS, et Giuseppe Alfonso, une figure de la communauté sicilienne d’Yverdon. L’UDC pour sa part lance Pascal Gafner, déjà en lice en 2016.

(ats/nxp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
15 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

17

19.11.2020 à 09:00

Vous devriez tous remercier Trump car, chez nous également, il va falloir se pencher sur notre système de votes.

Julot

18.11.2020 à 17:49

Les droitistes vont pouvoir se déchaîner avec des commentaires élogieux....

Évidemment

18.11.2020 à 17:44

Yverdon renforce sa gauche....! Paix et quiétude garantie aux petits et gros délinquants de la région