Val-de-Ruz (NE): Une halle d'engraissement de taureaux taguée
Actualisé

Val-de-Ruz (NE)Une halle d'engraissement de taureaux taguée

Les façades du bâtiment ont été vandalisées. L'ouverture de la ferme avait provoqué d'importantes contestations.

par
Yannick Weber
1 / 5
Leserreporter
Leserreporter
Leserreporter

La création de cette «mega ferme», où jusqu'à 600 taureaux doivent être élevés prochaînement, avait soulevé une vague de protestations. Les façades du bâtiment ont été taguées, assimilant le lieu à un «Auschwitz 2.0», comme en témoignent les photos transmises par un lecteur. «J'ai vu cela et je pense qu'ils ont bien raison! L'opposition à cette halle perdure», commente-t-il.

Selon arcinfo.ch, l'acte de vandalisme s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi. Les tags ont immédiatement été ôtés et le propriétaire de la ferme a porté plainte. La police cantonale a ouvert une enquête. Aucune revendication n'a pour l'heure été entendue.

Petits éleveurs et associations antispécistes étaient montés au front après l'annonce de l'ouverture de la ferme, inquiets de voir s'installer la structure dans la région. Un collectif s'était même créé pour intervenir auprès des autorités. Les Verts neuchâtelois s'y étaient également opposés, arguant que la production locale n'est pas forcément plus saine, selon le mode de production. Les travaux doivent néanmoins être achevés cet été, laissant ensuite place aux bovins, qui pourront atteindre un poids de 500 kilos en une année.

Votre opinion