29.05.2019 à 01:08

TennisUne journée au fort accent suisse à Roland-Garros

Belinda Bencic, Roger Federer et Stan Wawrinka disputeront leur 2e tour mercredi à Paris. On vous dit tout.

par
Jérémy Santallo, Paris
Ils seront nombreux à regarder Roger Federer mercredi, dans les allées de Roland-Garros.

Ils seront nombreux à regarder Roger Federer mercredi, dans les allées de Roland-Garros.

Keystone

Demandez le programme! Nous n'aurons pas un, ni deux, mais trois représentants helvétiques en lice mercredi au 2e tour à Roland-Garros. L'ordre des affiches est sorti en fin de journée mardi, et l'organisation du Grand Chelem français a placé Roger Federer et Stan Wawrinka en troisième rotation, respectivement sur le Philippe-Chatrier et le court No 1. Belinda Bencic disputera quant à elle la dernière rencontre du jour sur le Simonne-Mathieu.

----------

Ce qui attend Roger Federer

Convaincant pour son entrée en lice face à l'Italien Lorenzo Sonego, le Bâlois n'a, a priori, pas grand chose à craindre de son adversaire du 2e tour, l'Allemand Oscar Otte. Éliminé lors des qualifications à Paris, le 144e joueur mondial a été intégré à la liste des repêchés pour le tableau principal juste avant le début du tournoi. Géant (1m96), ce jeune homme de 25 ans né à Cologne est un grand habitué des Challengers. Il disputera seulement sa troisième rencontre ATP, qui plus est face à son idole. «Il m'a dit bonjour une fois dans le vestiaire mais je ne sais pas s'il connaît mon nom», a avoué à la «SRF» Oscar Otte, vainqueur du Tunisien Malek Jaziri dimanche, et qui a fait le tour de la Toile à cause d'un vilain Monsieur qui a brûlé la politesse à un enfant.

----------

Ce qui attend Stan Wawrinka

Sur courant alternatif pendant deux sets avant de se sublimer contre le Slovaque Jozef Kovalik, Stan Wawrinka pourrait bien passer un test d'envergure sur le court No 1. Le Vaudois est appelé à affronter pour la première fois de sa carrière le Chilien Cristian Garin, matricule 37 à l'ATP, mais surtout déjà vainqueur de deux titres cette année. C'était sur terre battue à Houston puis à Munich - où il avait battu Diego Schwartzman, Alexander Zverev et Marco Cecchinato. Rien que ça! S'il a quitté le Geneva Open la semaine passée avec des soucis au genou, Garin, 23 ans, n'a pas été gêné lors de son succès au 1er tour contre Reilly Opelka (ATP 59). «Et puis Wawrinka, c'est le genre de match qui me plaît, a-t-il dit en conférence de presse à Paris. Que dire de lui? C'est un grand joueur, de très haut niveau et je vais me donner à 100% pour ce challenge.»

----------

Ce qui attend Belinda Bencic

Près de deux jours après Stan Wawrinka, c'est la St-Galloise qui va découvrir l'ambiance bucolique du nouveau court semi-enterré Simonne-Mathieu. Tout en contrôle lors de la première manche dimanche face à la Française Jessika Ponchet, qui bénéficiait d'une wild-card, Belinda Bencic a pioché au service avant de réussir à passer l'épaule grâce à quelques cadeaux de sa victime. La Suissesse de 22 ans devra se montrer plus régulière face à Laura Siegemund, une Allemande de 31 ans classée à la 95e place mondiale, et qui mène 1-0 dans leurs confrontations directes. Difficile toutefois de prendre ce chiffre en compte puisque c'était en 2013 et que depuis, Belinda Bencic est devenue une toute autre joueuse. La récente demi-finaliste à Madrid, qui n'a jamais passé plus de deux tours à Roland-Garros (!), doit enfin rallier les 16es de finale.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!