Jura bernois - Une laitière en foin est tombée sur le nez, elle est réparée
Publié

Jura bernoisUne laitière en foin est tombée sur le nez, elle est réparée

Le vent a fini par vaincre une sculpture de paille, devant la Maison de la Tête de Moine à Bellelay. Voici, en images, les coulisses de sa réparation.

par
Vincent Donzé
1 / 10
Couvrez ce sein, que je ne saurais voir.

Couvrez ce sein, que je ne saurais voir.

Lematin.ch/Vincent Donzé
La laitière de foin a été redressée.

La laitière de foin a été redressée.

Lematin.ch/Vincent Donzé
Ici et là, il y a des dégâts.

Ici et là, il y a des dégâts.

Lematin.ch/Vincent Donzé

«Les sculptures en foin résistent aux rafales de vent», assurait l’autre jour lematin.ch. Raté! Un coup de vent a fini par faire tomber une laitière sur son nez. Pas d’un coup, tout doucement, mais assurément. Mardi matin, les réparateurs étaient quatre pour soigner et mieux amarrer la laitière.

Le géant de paille avait un pied cassé, réparé à la tronçonneuse. «Elle s’est envolée, elle a pris une bonne gamelle», dit une assistante de l’artiste français Christian Burger, qui sculpte le foin comme la neige et la glace. Il y avait des retouches à faire au visage, mais rien de trop grave.

La laitière avait bonne mine avant d’être couchée par le vent.

La laitière avait bonne mine avant d’être couchée par le vent.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Quatre sculptures en foin ont été réalisées pour les 20 ans d’appellation d’origine protégée (AOP) du fromage «Tête de Moine». Christian Burger utilise des treillis pour réaliser un squelette, un «carcan rigoureux» qu’il enrobe d’un matériau léger et souple comme le foin.

Votre opinion