Publié

RussieUne larme de Poutine crée la polémique

Sur l'estrade près du Kremlin, Vladimir Poutine est apparu devant 100'000 personnes une larme au coin de l'oeil. La Toile s'affole alors que le nouveau président affirme que le froid en est à l'origine.

Sur scène dimanche soir, Vladimir Poutine aurait-il eu une moment d'émotion?

Sur scène dimanche soir, Vladimir Poutine aurait-il eu une moment d'émotion?

AFP

Vladimir Poutine vient d'être élu triomphalement à la présidence russe lorsqu'il apparaît dimanche soir devant quelque 100'000 partisans près du Kremlin, la joue droite mouillée par une larme qui tranche avec son image d'homme fort.

Un peu plus tard, entouré de partisans dans son quartier général de campagne, la question qui agite déjà la blogosphère tombe: a-t-il vraiment pleuré?

Les larmes "étaient vraies, mais vraies à cause du vent", a répondu M. Poutine, ceinture noire de judo et habitué des sorties devant les caméras, pistolet à la main, ou le torse nu sur un cheval ou encore poursuivant un tigre.

Mais tout le monde n'a pas apprécié l'explication, et ses détracteurs ne se sont pas privés de l'attaquer. "Vova (diminutif de Vladimir, ndlr), Moscou ne croit pas aux larmes", écrit sur twitter le blogueur Slavik Zehner, en référence au titre du célèbre film soviétique de 1980.

Alexeï Navalny, une des figures de l'opposition qui manifeste à Moscou depuis décembre, a lui aussi réagi avec ironie.

"Aujourd'hui, notre leader avait une vraie raison de pleurer", a-t-il dit à l'antenne de la chaîne télévisée indépendante Dojd. "Il a regardé autour de lui et a dit: mon dieu, qu'ai-je donc fait?", a-t-il ajouté.

Vladimir Poutine a remporté la présidentielle dimanche avec plus de 64% des voix, selon des résultats préliminaires. L'opposition a dénoncé des fraudes importantes.

(AFP)

Ton opinion