Etats-Unis: Une longue attente pour dire adieu à Mohamed Ali
Publié

Etats-UnisUne longue attente pour dire adieu à Mohamed Ali

Les files pour obtenir un billet permettant d'assister aux obsèques du boxeur faisaient tout le tour du bâtiment, mercredi.

1 / 68
La mégastar de la NBA LeBron James va faire un don de 2,5 millions de dollars pour financer une exposition dans un musée de Washington retraçant la vie de la légende de la boxe Mohamed Ali, décédé en juin. (Jeudi 17 novembre 2016)

La mégastar de la NBA LeBron James va faire un don de 2,5 millions de dollars pour financer une exposition dans un musée de Washington retraçant la vie de la légende de la boxe Mohamed Ali, décédé en juin. (Jeudi 17 novembre 2016)

Reuters
Louisville devrait reprendre sa vie normale, dès samedi. Mais l'esprit du boxeur sera toujours là. (10 juin 2016)

Louisville devrait reprendre sa vie normale, dès samedi. Mais l'esprit du boxeur sera toujours là. (10 juin 2016)

Louisville devrait reprendre sa vie normale, dès samedi. Mais l'esprit du boxeur sera toujours là. (10 juin 2016)

Louisville devrait reprendre sa vie normale, dès samedi. Mais l'esprit du boxeur sera toujours là. (10 juin 2016)

AFP

Des centaines d'habitants de la ville américaine de Louisville se sont levés mercredi aux aurores pour tenter d'obtenir un billet d'accès à la cérémonie des obsèques de Mohamed Ali vendredi.

Peu après 7h du matin, la file d'attente était impressionnante, faisant tout le tour de l'imposant bâtiment où se tiendra la cérémonie. Dix guichets étaient prévus pour distribuer gratuitement quatre billets par personne.

Certaines personnes ont passé une nuit blanche à attendre, assises sur une chaise de camping ou enroulées dans une couverture.

La cérémonie de vendredi s'inscrit dans les funérailles exceptionnelles que Louisville organise pour l'enfant du pays, décédé vendredi dernier à l'âge de 74 ans.

Le dernier adieu à «The Greatest» débutera jeudi par une grande prière musulmane ouverte à tous. La cérémonie de vendredi, précédée d'une longue procession funéraire, rassemblera plusieurs chefs d'Etat et quelque 15'000 anonymes dans la grande salle omnisports du KFC Yum! Center.

L'ancien président Bill Clinton prononcera une partie de l'éloge funèbre mais Barack Obama sera absent, retenu à Washington par la remise de diplôme de fin de lycée de sa fille Malia.

(si)

Votre opinion