Une mini-tornade dans le Calvados tue un kitesurfeur
Actualisé

FranceUne mini-tornade dans le Calvados tue un kitesurfeur

Puissant et inattendu, le coup de vent a créé la panique parmi les baigneurs encore présents sur les plages, samedi vers 20 heures.

Samedi soir, un coup de vent puissant et inattendu sur la «côte fleurie», entre Ouistreham et Deauville, a semé la panique parmi les encore nombreux baigneurs présents à proximité du littoral. La mini-tornade a également provoqué la mort d’un kitesurfeur, projeté contre la vitrine d’un restaurant à Villers-sur-Mer (Calvados). Le jeune homme a été identifié, il s'agit d'un Parisien qui disposait d'une résidence secondaire sur la côte normande.

Le phénomène était d'une «violence comme on n'en a jamais connue sur notre côte», a expliqué Thierry Granturco, le maire de Villers-sur-Mer, sur franceinfo.  Des éléments provenant du mobilier urbain ainsi que des terrasses des restaurants alentours se sont envolés «avec une violence inouïe», décrit-il. Au moins cinq personnes ont été hospitalisées après avoir été légèrement blessées par ces projectiles, précise-t-on à la mairie, et une quinzaine de personnes ont dû être relogées temporairement.

A Deauville, par exemple, des vents violents ont provoqué des nuages de sable et forcé les plagistes à replier serviettes et parasols. Le triathlon organisé dans la ville a été interrompu, alors que des tentes du village des triathlètes s'envolaient. Toujours selon la préfecture, aucun blessé n'est à déplorer parmi les compétiteurs.

Totalement par surprise

Ces rafales soudaines ont surpris les météorologues, qui ne s'attendaient pas à une telle intensité. «On savait qu'on allait avoir des vents violents, ils étaient annoncés en toute fin de soirée, voire dans la nuit, mais on ne pensait pas qu'ils seraient de cette violence-là et à 20h30, s'étonne encore le maire de Villers-sur-Mer. On a eu une communication avec Météo France qui nous avait fait savoir qu'ils n'avaient pas pu anticiper ce genre de mini-tornade.»

Dans leurs bulletins de samedi, les prévisionnistes de Météo France avaient toutefois prévenu que «des orages ponctuels étaient attendus sur la façade ouest, démarrant dans le Sud-Ouest et remontant vers la Normandie», et que certains de ces orages «pourraient s'avérer assez forts, accompagnés de quelques rafales de vent et surtout d'une forte activité électrique».

(AFP)

Votre opinion