21.02.2014 à 10:46

ImmigrationUne moitié qui s'affiche sans demi-mesure

Ils ont perdu. Ils sont «l’autre moitié». Mais ils s’amusent beaucoup.

par
Renaud Michiels

La Suisse coupée en deux, ou presque: 50,3% pour limiter l’immigration, 49,7% contre. Le directeur artistique genevois Julien de Preux, 32 ans, fait partie de la grosse minorité qui a perdu. Au lendemain de la votation, il avait imaginé et lancé «The other half», l’autre moitié. «La Suisse a donné à l’étranger l’image d’un pays refermé sur lui-même. L’idée était surtout de jouer avec cette notion de moitié et de montrer une image positive du pays. C’est une rébellion pacifique, graphique et joyeuse», résume-t-il.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!