Chine: Une nouvelle explosion dans une usine chimique fait un mort
Publié

ChineUne nouvelle explosion dans une usine chimique fait un mort

Un nouvel incident dans une usine chimique, qui survient 10 jours après les explosions à Tianjin, a fait au moins un mort et neuf blessés.

1 / 28
Après la catastrophe de Taijin, Pékin revoit les conditions de sécurité des usines chimiques. (Vendredi 21 août 2015)

Après la catastrophe de Taijin, Pékin revoit les conditions de sécurité des usines chimiques. (Vendredi 21 août 2015)

Keystone
Le gouvernement s'est engagé à mener une enquête précise et à en publier les conclusions dans les meilleurs délais, selon une information de Chine nouvelle publiée samedi 22 août.

Le gouvernement s'est engagé à mener une enquête précise et à en publier les conclusions dans les meilleurs délais, selon une information de Chine nouvelle publiée samedi 22 août.

Keystone
Un niveau excessif de cyanure a été détecté près de la zone d'explosion. Des milliers de poissons ont été retrouvés morts sur les rives de la rivière Haihe. (Jeudi 20 août 2015)

Un niveau excessif de cyanure a été détecté près de la zone d'explosion. Des milliers de poissons ont été retrouvés morts sur les rives de la rivière Haihe. (Jeudi 20 août 2015)

Reuters

Il y une dizaine de jours, les explosions majeures dans le port chinois de Tianjin avaient causé la mort de 121 personnes et dévasté une partie de la ville.

Une explosion dans une usine de produits chimiques dans l'est de la Chine samedi soir a fait un mort et neuf blessés, ont rapporté des médias d'Etat. La déflagration de samedi s'est produite dans une usine dans le district de Huantai, près de la ville de Zibo, dans la province du Shandong, selon l'agence officielle Chine Nouvelle. Celle-ci cite des messages des services de sécurité de Zibo publiés sur le réseau social Sina Weibo.

Zone portuaire dévastée

L'incendie a été maîtrisé par 150 pompiers. Il était éteint tôt dimanche, selon l'agence. Une enquête est en cours pour établir la cause de l'explosion. L'usine, une filiale du groupe chinois Runxing, fabrique des produits chimiques, notamment de l'adiponitrile, un combustible chimique utilisé pour la production du nylon, selon Xinhua.

A Tianjin, le bilan est passé samedi de 116 à 121 morts, et 54 personnes sont toujours portées disparues, selon l'agence d'Etat Chine nouvelle. La catastrophe a dévasté le 12 août une section de la zone portuaire et des sites industriels ainsi que des complexes résidentiels environnants.

(ats)

Votre opinion