Symbole des années folles - Une nouvelle salve judiciaire vise les «rétros» des banques
Publié

Symbole des années follesUne nouvelle salve judiciaire vise les «rétros» des banques

La transparence est désormais exigée sur ces incitations touchées par les banquiers. À Genève, une trentaine de clients exigent pourtant des comptes.

par
Pierre-Alexandre Sallier
Désormais sévèrement encadrées par la législation helvétique, les incitations touchées par les gérants de fortune pour proposer un fonds de placement à leur clientèle sont pourtant visées par de nouvelles procédures à Genève.

Désormais sévèrement encadrées par la législation helvétique, les incitations touchées par les gérants de fortune pour proposer un fonds de placement à leur clientèle sont pourtant visées par de nouvelles procédures à Genève.

KEYSTONE

On croyait la pratique des «rétros» abandonnée, symbole des pratiques débridées ayant accompagné la gestion des fortunes européennes échappant au fisc. Elle fait à nouveau parler delle devant les tribunaux.

À Genève, plus dune trentaine de clients de banques exigent de leur banquier la restitution des incitations que ce dernier a touchées afin de leur conseiller un fonds de placement plutôt qu’un autre. Près de la moitié ont «déjà ouvert une action civile au cours des dernières semaines ou [sont] sur le point de le faire», explique leur avocat Pierluca Degni. Les sommes en jeu vont de 5000 à 300000 francs de commissions contestées.

Votre opinion

3 commentaires