Internet - Une panne touche de nombreux sites, dont des médias et des gouvernements
Publié

InternetUne panne touche de nombreux sites, dont des médias et des gouvernements

Nombre de sites web – Maison-Blanche, gouvernement britannique, médias, Paypal… – ont été touchés par une panne mardi. Un fournisseur de services informatiques serait à la source du bug.

Plusieurs sites Internet dans le monde, notamment de grands médias, mais aussi des sites institutionnels tels que la Maison-Blanche ou celui du gouvernement britannique, ainsi que la plateforme Reddit ou le système de paiement Paypal ont été confrontés à des difficultés d’accès mardi.

Le fournisseur de services informatiques américain Fastly, qui semble à l’origine du problème, a indiqué, à 12h44 (heure suisse) qu’il avait «identifié» la panne et qu’il s’employait à «mettre en place une solution». L’accès à de nombreux sites a été rétabli peu avant 13h, mais il restait très instable pour d’autres.

«Cette page ne fonctionne pas»

Vers 12h20, le site gov.uk, qui englobe les ministères et permet d’effectuer de nombreuses démarches liées aux services publics britanniques, indiquait «Error 503 Service Unavailable». Le site de la Maison-Blanche renvoyait, lui, à la même heure, vers le message «Cette page ne fonctionne pas».

Les sites de grands médias (BBC, «New York Times», «Corriere della sera», «El Mundo») ont affiché au moins temporairement de tels messages, ainsi que celui de la Sécurité sociale suédoise. En France, plusieurs sites d’information étaient ou ont été concernés: Euronews, l’hebdomadaire «L’Obs» et plusieurs sites du groupe Le Monde, parmi lesquels le quotidien «Le Monde» et l’hebdomadaire «Télérama».

Source identifiée

Le site spécialisé de détection des problèmes d’accès internet Down Detector a rapidement fait état d’informations «pouvant indiquer une vaste panne chez Fastly», un fournisseur américain de services d’informatique dématérialisée. Ce dernier – dont le site était lui-même inaccessible par moments – a fait savoir qu’il «enquêtait» sur «un impact potentiel» affectant ses services CDN (Content Delivery Network), c’est-à-dire ses réseaux de distribution de contenu. Un réseau de distribution de contenu consiste en un ensemble de serveurs qui coopèrent, afin de mettre à disposition du contenu ou des données à des utilisateurs.

Parmi ses clients, Fastly compte Deliveroo, Pinterest ou Shazam.

(AFP)

Votre opinion

5 commentaires