Actualisé 14.06.2017 à 12:23

SchaffhouseUne parricide conteste devant ses juges

Le procès d'une femme de 27 ans accusée d'avoir tué son père en décembre 2015, à Hemmental (SH), s'ouvre mercredi.

La victime de la jeune femme était âgée de 56 ans.

La victime de la jeune femme était âgée de 56 ans.

Keystone

Accusée de l'assassinat de son père en décembre 2015 à Hemmental (SH), la prévenue âgée de 27 ans a vivement contesté, mercredi matin à l'ouverture du procès, les faits reprochés. La jeune femme a déclaré avoir fait des faux aveux sous la contrainte des enquêteurs.

Le père et le mari de l'accusée se sont entre-tués à coups de couteau, a souligné cette dernière face aux juges du tribunal cantonal de Schaffhouse. «Et maintenant, me voilà le pigeon de service», s'est-elle défendue. Et d'ajouter qu'elle ne voulait pas assumer une chose qu'elle n'avait commise.

Placée depuis un an et demi en détention, elle tente de refouler toute l'affaire, chaque jour, déclare l'accusée. Qualifiant son père défunt de «gentil nounours», elle a affirmé à la barre qu'elle n'aurait «jamais pu toucher à un seul de ses cheveux».

Drame familial sanglant

Les faits se sont produits le 13 décembre 2015 dans la localité de Hemmental, sur le territoire de la ville de Schaffhouse. Le Ministère public a inculpé la prévenue de l'assassinat de son père. L'acte d'accusation ne donne aucune indication sur le motif qui aurait poussé la jeune femme à tuer son père à coups de couteau dans l'appartement de ses parents.

L'affaire a fait une deuxième victime: le mari de la jeune femme, âgé de 26 ans, a été retrouvé mort dans l'appartement. Selon l'enquête, il a très probablement été tué à coups de couteau par le père de la jeune femme.

La durée du procès n'est pas encore connue. Aucune date n'a été fixée pour le jugement.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!