Inondations - Belgique et Allemagne ont les pieds dans l’eau
Publié

InondationsBelgique et Allemagne ont les pieds dans l’eau

Maisons, caves, routes inondées: la situation pourrait empirer en Belgique et en Allemagne, les prévisions météorologiques faisant état de pluies jusqu’à jeudi soir au moins.

Dans la ville de Spa, en Belgique, l’eau a envahi les rues.

Dans la ville de Spa, en Belgique, l’eau a envahi les rues.

AFP

La Belgique connaît un épisode de fortes pluies qui a fait sortir de leur lit un grand nombre de rivières en Wallonie (sud francophone), provoquant mercredi des inondations notamment dans la ville thermale de Spa et de multiples évacuations.

Maisons, caves, routes inondées: la situation pourrait empirer dans les heures qui viennent, les prévisions météorologiques faisant état de pluies jusqu’à jeudi soir au moins. Selon les médias, des centaines de scouts ont dû être évacués et relogés dans la nuit de mardi à mercredi, principalement le long des cours d’eau de Wallonie.

«Nous évacuons les camps scouts»

Des affluents de la Meuse comme la Lesse (sud), l’Ourthe et la Vesdre (sud-est) connaissaient un débit particulièrement élevé. À Liège (est), de nombreux axes bordant la Meuse ont été fermés à la circulation, selon la police. «Nous évacuons les camps scouts les uns après les autres», a déclaré à la chaîne RTL-TVI Corine Mullens, la bourgmestre de Rochefort (sud), commune touristique où se rejoignent plusieurs rivières.

La ville thermale de Spa, plus à l’est dans la région de Liège, a prévenu sur son site internet que ses services étaient injoignables mercredi, par mail ou téléphone, en raison d’une panne de courant dans l’hypercentre. Des images vidéo reprises sur le site de la RTBF montraient des rues du centre-ville transformées en torrents boueux. Plusieurs services publics ont dû fermer leurs portes.

«La Province (de Liège) a déclenché le plan d’urgence (…). L’ensemble des forces vives de la commune, de la police et de la zone de secours sont actuellement sur le terrain et font leur maximum», ont ajouté les services communaux de Spa.

Des conséquences mortelles

La Belgique est habituée aux inondations. Celles de juin 2016 avaient été reconnues comme «calamités» par la Région wallonne, donnant droit à des indemnisations exceptionnelles. Mais cette année, le pays connaît un début d’été particulièrement pluvieux et les intempéries ont déjà eu des conséquences mortelles.

Il y a une semaine, un sexagénaire s’est noyé après avoir été emporté par un ruisseau en crue non loin de son habitation à Ittre (centre). Son corps a été happé par une canalisation et retrouvé dans le canal Bruxelles-Charleroi.

Un pompier perd la vie en Allemagne

Arbres arrachés, ruelles inondées: de violents orages frappaient mercredi l’Allemagne, l’ouest en particulier, ont annoncé les autorités locales, qui prévoient dans les jours à venir de nouvelles précipitations. Un pompier est mort noyé lors d’une intervention à Altona (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), ont annoncé mercredi soir les médias locaux. L’Est n’est pas non plus épargné: en Saxe, un homme est porté disparu.

En Rhénanie-du-Nord-Westphalie, région la plus peuplée d’Allemagne, d’importantes pluies ont occasionné de nombreux dégâts, notamment dans plusieurs maisons de retraite. Dans plusieurs localités, l’eau est montée à près d’un mètre dans des ruelles. De nombreuses caves ont été inondées, selon les pompiers. Des arbres ont été arrachés par de puissantes bourrasques.

(AFP)

Votre opinion

3 commentaires