Publié

Café en capsulesUne partie de la logistique Nespresso transférée en Belgique

Le spécialiste des capsules de café transfère en Belgique certaines activités logistiques liées aux machines et aux accessoires. Le site vaudois du groupe de transports Planzer est sous pression.

Au sein de l'usine Nespresso à Avenches.

Au sein de l'usine Nespresso à Avenches.

Keystone

Le site de Chavornay (VD) du groupe de transports zurichois Planzer est sous pression suite au retrait d'un mandat de Nespresso. Le spécialiste des capsules de café transfère en Belgique certaines activité logistiques liées aux machines et aux accessoires. L'idée est de rapprocher ces activités des centres logistiques et de distribution situés en Belgique, proches des ports du Nord.

Moins de vingt employés sont touchés par cette mesure et Nespresso collabore avec Planzer pour trouver des solutions, a dit à l'ats une porte-parole de la filiale du groupe vaudois Nestlé. Par exemple, un employé de Planzer a déjà été transféré chez Nespresso à Avenches.

Concertation en vue

Un autre a été replacé chez Planzer-Avenches. «Nous n'avons actuellement pas d'autre mandat sur ce site pour replacer ces collaborateurs», a dit à l'ats un responsable de Planzer. Une trentaine de personnes fixes travaillent à Chavornay. Il y aura concertation si certaines filiales romandes doivent recruter.

Basée à Dietikon (ZH), Planzer a été fondée en 1936. Il s'agit d'une société anonyme familiale qui emploie 3700 personnes. Elle compte 43 sites d'implantation dans toute la Suisse, un en Italie et un au Luxembourg.

De son côté, Nespresso souligne qu'il poursuit son partenariat avec Planzer en Suisse. Sa décision de ne plus utiliser l'entrepôt Planzer à Chavornay n'a aucun impact sur ses opérations logistiques d'Avenches, où Planzer est en charge du centre de distribution logistique implanté dans l'usine et qui emploie 120 personnes.

(ats)

Ton opinion