04.12.2017 à 15:19

Hockey - National LeagueUne pause qui impactera le championnat

Les formations de National League vont perdre plusieurs joueurs l'espace d'une semaine dédiée aux équipes nationales.

Le Tchèque de Fribourg Roman Cervenka et le Suédois de Genève Johan Fransson devraient rejoindre leur équipe nationale respective.

Le Tchèque de Fribourg Roman Cervenka et le Suédois de Genève Johan Fransson devraient rejoindre leur équipe nationale respective.

Keystone

Du 11 au 17 décembre, l'Europe du hockey passe en mode équipes nationales. Sauf en Suisse où le championnat se poursuit, mais avec des clubs privés de certains de leurs meilleurs éléments.

Sur les cinq étrangers dont dispose Fribourg Gottéron, quatre seront absents les 15 et 16 décembre face à Langnau et lors du déplacement à Lugano. Mark French devra donc faire sans Barry Brust, Michal Birner, Roman Cervenka et Jonas Holos. Rien que ça. Les trois premiers prendront part à la Channel One Cup à Moscou avec le Canada et la République tchèque, tandis que Holos, capitaine de la Norvège, sera à Hamar pour la MECA Cup.

Du côté du directoire des Dragons, pas de surprise. «On savait qu'avec la décision de ne pas faire de pause pour que l'équipe nationale se rende à Davos pour jouer la Coupe Spengler, on aurait sûrement une situation comme celle-là, explique le directeur sportif fribourgeois, Raphaël Berger. Les sélections sont logiques et les joueurs ont très envie de se mettre en valeur puisque les Jeux olympiques sont tout proches.»

Reste que Fribourg se retrouve avec quatre postes à combler. Si Ludovic Waeber est apte à garder le filet en l'absence de Barry Brust, impossible de trouver des remplaçants de même valeur pour les trois autres internationaux. «Des discussions sont en cours, reconnaît Raphaël Berger. On regarde avec les clubs de Swiss League pour avoir un ou deux joueurs étrangers en licence B. Cela nous coûtera des licences (réd: déjà cinq utilisées sur les huit autorisées), mais nous n'avons pas assez de personnel autrement.»

Genève pillé

A Genève-Servette aussi on s'apprête à devoir vivre sans plusieurs joueurs majeurs. Les défenseurs Henrik Tömmernes et Johan Fransson rejoindront l'équipe de Suède pour la Channel One Cup. Il y a de fortes chances pour que le coach grenat Craig Woodcroft et le Canadien Nick Spaling fassent partie du groupe canadien à Moscou.

Du côté des Vernets, la confirmation n'était pas encore de rigueur. Quant à Stéphane Da Costa, héros dimanche à Davos avec son triplé, il pourrait être appelé par la France pour le tournoi en Norvège. Mais là encore, le club attend d'avoir des nouvelles concrètes. Seule différence par rapport aux autres nations précitées, la France ne sera pas du voyage en Corée du Sud. Cela signifie que le GSHC pourrait conserver son buteur pour les trois matches à disputer pendant cette semaine de décembre.

Lausanne s'en sort bien

Du côté de Lausanne, la «saignée» est moins importante. «Peut-être que Jonas Junland sera appelé», lançait le directeur sportif Jan Alston avant que la Suède ne confirme dans sa sélection la présence du patron de la défense vaudoise. A la recherche d'un cinquième étranger qui devrait être un centre, le Québécois reconnaît que cette nouvelle variable change quelque peu la donne. «Cela accélère le processus, admet-il. Et il faut voir si on prend un défenseur pour compenser la perte de Junland.»

Parmi les autres clubs de National League, Zurich «perd» Pettersson, Nilsson et Korpikoski. Lugano fera sans Lajunen, Zoug sans Stalberg et Davos sans Nygren.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!