Snowboard: Un premier podium en Coupe du monde pour Kalle Koblet
Publié

SnowboardUn premier podium en Coupe du monde pour Kalle Koblet

Le Zurichois de 23 ans a pris la deuxième place du deuxième boardercross de Bakuriani. Il n’a été battu que de six centièmes de seconde par l’Italien Omar Visintin.

par
Sport-Center
Kalle Koblet a dû attendre son 41e départ en Coupe du monde pour enfin monter sur la boîte.

Kalle Koblet a dû attendre son 41e départ en Coupe du monde pour enfin monter sur la boîte.

Freshfocus

En 40 départs de Coupe du monde, il n’était jamais monté sur le podium. Son meilleur résultat? Une quatrième place, en janvier 2020, à Big White (Canada). Et cinq autres Top-10, rien de plus. Mais le Saint-Gallois Kalle Koblet (23 ans) a enfin vaincu le signe indien: il a pris ce vendredi matin la deuxième place du boardercross de Bakuriani (Georgie), battu de seulement 6 centièmes de seconde par l’Italien Omar Visintin.

Une «remontada» en demi-finale

Éliminé en quarts de finale jeudi lors de la première course disputée dans la station georgienne, le snowboarder de Flumserberg a vécu une matinée de rêve. Il a terminé deuxième de son 8e de finale (dans lequel le Zurichois Nick Watter, 4e, a connu l’élimination), puis encore deuxième de son quart de finale. Il a ensuite remporté sa demi-finale, non sans avoir été pointé à la 4e et dernière place à chacun des trois temps intermédiaires. Quelle «remontada»!

En finale, Koblet a profité d’une erreur à mi-parcours de l’Autrichien Alessandro Hämmerle, leader de la Coupe du monde, pour prendre le commandement de la course. Il est resté en tête jusqu’au dernier saut, mais n’a pu empêcher Visintin de lui passer devant in extremis. Reste que le Saint-Gallois se satisfera de sa course: il est enfin monté sur un podium de Coupe du monde!

Hediger et Albrecht éliminées en quarts

L’épreuve féminine a pour sa part été remportée par la Britannique Charlotte Bankes, qui a devancé la Française Chloé Trespeuch d’extrême justesse.

Deux Suissesses avaient réussi à se qualifier pour la phase finale. Mais ni la Zurichoise Sophie Hediger, ni la Saint-Galloise Aline Albrecht, n’ont réussi à aller plus loin que les quarts de finale. Elles ont toutes les deux terminé à la troisième place de leur run.

Votre opinion