Actualisé

FootballUne première victoire dans la douleur pour Guardiola

Rien n'a été simple pour Manchester City face à Sunderland. Mais les Citizens ont été libérés par un autogoal de McNair en fin de match.

Pep Guardiola a pu exploser de joie.

Pep Guardiola a pu exploser de joie.

Reuters

En début de soirée, Manchester City s'est lui imposé douloureusement contre Sunderland (2-1).

Le style de Pep Guardiola, qui espérait sûrement des débuts anglais plus flamboyants face à David Moyes, commence à se dégager avec une grosse domination récompensée par le 17e but d'Agüero en 2016 (5e, penalty), mais également un jeu à risque en défense sanctionné par l'égalisation de Defoe (71).

Heureusement que McNair a marqué contre son camp (87), poussé à la faute par une équipe dans laquelle les recrues Stones et Nolito étaient titulaires, à la différence du gardien historique Hart ou du milieu Touré.

Tandis que les Black Cats mettent fin à six matches d'invincibilité, les Citizens s'imposent pour la 5e année d'affilée en ouverture, laissant ainsi aux Foxes de Leicester la désillusion du jour.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!