Actualisé 22.10.2019 à 21:30

Hockey sur glaceUne première victoire pour Patenaude

A 16 ans, le gardien neuchâtelois guide son club à la victoire. Retour au jeu prometteur d’Aebischer. Amertume pour Nussbaumer.

par
Stéphane Python Montréal

David Aebischer

19 ans, Olympiques de Gatineau, défenseur

Après plus de deux semaines de traitement pour soigner une blessure dans le bas du corps, le Fribourgeois a réintégré l’effectif des Gatinois. Malgré son manque de compétition, il a démontré son savoir faire à Blainville-Boisbriand où il a été crédité d’une mention d’aide dans la défaite (4-2). Son entraîneur Eric Landry lui a donné du temps de jeu dans toutes les situations spéciales. Par sa présence et ses transitions rapides, l’ex-junior de FR Gottéron a amené de la rapidité dans les sorties de zone et a dynamisé l’attaque de son équipe.

----------

Noah Delémont

17 ans, Titan de l’Acadie Bathurst, défenseur

Lors d’une semaine placée sous l’égide de la lutte du cancer du sein, l’ex-défenseur du HC Bienne a décroché sa première étoile. Auteur d’un but dans la défaite contre Moncton (6-5), il a été désigné troisième meilleur joueur de la rencontre. La mention méritée car le Suisse devient un joueur dominant dans son équipe, qui a besoin de son apport pour acquérir une constance qui lui fait encore défaut.

----------

Gaëtan Jobin

18 ans, Islanders de Charlottetown, ailier

Le Fribourgeois connaît sa première baisse de régime, ce qui est un phénomène tout à fait normal pour une recrue dans un championnat aussi relevé que la LHJMQ. Les équipes adverses ont appris à le découvrir, ont analysé son jeu et ont ajusté leur système aux caractéristiques de l’ex-junior de Gottéron. A lui maintenant d'élever son jeu d'un cran et de dépasser ses limites pour reprendre la main. Comme il a du caractère et du talent, je n’ai aucun soucis pour lui.

----------

Valentin Nussbaumer

19 ans, Cataractes de Shawinigan, ailier

La dernière fin de semaine a laissé un goût amer à l’équipe de l’ex-Biennois, qui a subi deux défaites contre l'une des équipes aspirantes aux grands honneurs, le Phoenix de Sherbrooke du coach Stéphane Julien (ex-défenseur de Sierre et Bâle). Les lignes offensives des deux équipes ont cartonné puisqu’elles ont signé 19 buts sur l’ensemble des deux rencontres. Dans le premier match, le Suisse n'a pas inscrit son nom sur la fiche de pointage et rendu une carte de -2. Lors du match retour, il a démontré son leadership en inscrivant un but et en finissant avec un différentiel de -1.

----------

Noah Patenaude

16 ans, Sea Dogs de Saint John, gardien

Le Neuchâtelois tient sa première victoire. Dans la victoire contre Moncton (7-6), il a fait face à 32 lancers. Ce succès a permis à son équipe de quitter la dernière place du championnat. Le Romand a lancé à son entraîneur: il a l’étoffe d’un numéro 1. Lors du match retour, perdu 4-2, il a été remplaçant. La question est désormais de savoir si le coach Dixon fera jouer l’alternance entre les portiers.

----------

Théo Rochette

17 ans, Saguenéens de Chicoutimi, centre

L’ex-junior du Lausanne HC est toujours convalescent (mononucléose) et assiste aux excellents résultats de son équipe depuis les estrades. Les Sags ont remporté facilement leurs deux duels de fin de semaine contre le Drakkar de Baie Comeau (4-2 et 3-1).

Infobox

Stéphane Python (51 ans) est un ancien joueur. Coach depuis 1989, il a occupé des postes d’entraîneur assistant en LNB et en LNA. Il a été entraîneur en chef en première division italienne et 1re ligue suisse. Installé au Québec depuis 2014, il a été entraîneur et manager général d’équipes juniors au Canada.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!