Actualisé

Formule 1Une première victoire pour Pérez

Le Mexicain a remporté dimanche son premier Grand Prix de F1 sur le circuit de Sakhir à Bahreïn, devant le Français Esteban Ocon et le Canadien Lance Stroll.

Jour de gloire pour Sergio Pérez (Racing Point). Le Mexicain a remporté dimanche son premier Grand Prix de Formule 1.

Jour de gloire pour Sergio Pérez (Racing Point). Le Mexicain a remporté dimanche son premier Grand Prix de Formule 1.

KEYSTONE

Pour tous les deux, ces premières ont un goût de revanche. Sergio Pérez n'a pour l'heure pas de contrat en 2021 et pourrait être forcé de quitter la catégorie reine si Red Bull ne le recrute pas. Esteban Ocon, lui, n'avait pas de volant en 2019 et a vécu un retour en demi-teinte cette saison.

A noter que le Mexicain a dû remonter de la 18e position au début du deuxième tour à la première sur la ligne d'arrivée, après avoir été pris au quatrième virage dans un accrochage qui a provoqué les abandons du Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull).

La troisième place revient à l'autre Racing Point du Canadien Lance Stroll, après une course catastrophique pour l'écurie favorite, Mercedes, en l'absence de son septuple champion du monde Lewis Hamilton, testé positif au Covid-19 lundi.

Arrêts aux stands manqués pour Mercedes

Les Flèches d'argent semblaient assurées d'un doublé, avec le remplaçant d'Hamilton, le Britannique George Russell, brillant, devant l'habituel titulaire Valtteri Bottas, mais un double arrêt aux stands complètement raté à un peu plus de 20 tours de l'arrivée a complétement changé la donne.

Passé en second, Bottas a perdu 27 secondes à cause d'une roue et d'un pistolet récalcitrant, puis Mercedes s'est aperçue qu'elle avait chaussé des pneus du Finlandais sur la voiture du Britannique, qui a dû repasser aux stands pour corriger cette erreur.

Crevaison pour Russell

Remonté de la 5e à la 2e place derrière Pérez, Russell a connu une nouvelle déconvenue, une crevaison le reléguant à 9e place finale, ce qui permet tout juste à l'habituel pilote Williams d'inscrire ses premiers points en F1. Bottas, lui, est 8e.

L'Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren) termine au pied du podium, devant l'Australien Daniel Ricciardo (Renault), le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull) et le Russe Daniil Kvyat (AlphaTauri). Le Britannique Lando Norris (McLaren) ferme le top 10.

Le Français Romain Grosjean (Haas) était forfait pour ce GP et le suivant à Abou Dhabi, le dernier de la saison, à cause des brûlures subies lors de son accident de la semaine dernière, déjà à Bahreïn.

Leclerc pénalisé

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), jugé responsable d'un accrochage au 1er tour, a écopé de trois places de pénalité sur la grille de la prochaine course à Abou Dhabi, dans une semaine.

Au virage 4, Leclerc «a freiné trop tard, bloquant sa roue avant droite et a heurté (la Racing Point du Mexicain Sergio Pérez) qui suivait une trajectoire normale», estiment les commissaires dans leur décision. Cet accrochage, ajoutent-ils, a «forcé (le Néerlandais de Red Bull Max Verstappen) à tenter de les éviter, ce qui l'a envoyé percuter la barrière de sécurité».

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
16 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Fritz

07.12.2020 à 10:27

Pour certaine personnes ou organisations, ça aurait fait tâche de voir un pilote, habitué aux dernières places, gagner un GP dès sa première prise en main de l'arme absolue. Mercédès ne voulait certainement pas infliger cette humiliation à son nouveau septuple champion! Qoui de mieux alors qu'une petite erreur de pneus dans les stands....

For Mula

07.12.2020 à 08:53

Pérez a gagné grâce à la performance de sa voiture. Par contre, Schumacher a toujours gagné avec la plus mauvaise voiture de son époque, Ferrari. Lol 😆

Hamilton

07.12.2020 à 05:48

Il a gagné grâce à la voiture.