03.05.2018 à 12:29

Parti socialiste vaudoisUne procédure disciplinaire contre Lionel Girardin

Le comité directeur du PS Vaud a ouvert une procédure disciplinaire contre Lionel Girardin, son municipal veveysan soupçonné de conflits d'intérêts.

L'entrée du bâtiment où se trouve la fondation.

L'entrée du bâtiment où se trouve la fondation.

24 heures/Vansessa Cardosso

Le Parti socialiste vaudois (PSV) ouvre une procédure disciplinaire à l'encontre de son municipal veveysan Lionel Girardin, soupçonné de conflits d'intérêts. En arrêt maladie, ce dernier n'a pas encore pu être entendu.

Suite aux révélations parues dans la presse et à l'ouverture d'un audit du Contrôle cantonal des finances (CCF), le comité directeur du PSV a estimé qu'il existait des «soupçons suffisants» pour ouvrir une procédure. Cette démarche peut aller jusqu'à une exclusion du parti et il est possible de suspendre le membre durant la procédure.

La fondation Apollo dans le viseur

L'intéressé n'a pas encore donné sa version des faits. Il a transmis un certificat indiquant qu'il était médicalement inapte à exercer son droit d'être entendu, et ce pour une durée indéterminée, explique jeudi le PSV dans un communiqué. Le parti n'entend prendre aucune décision disciplinaire tant que M. Girardin n'est pas en mesure d'être entendu.

Le municipal socialiste est dans le viseur des autorités pour ses activités au sein de la fondation Apollo, active dans le logement social. On lui reproche d'avoir confié des mandats rémunérés à des proches et d'y exercer également un travail rémunéré, ce qui est interdit en principe pour les fondations d'utilité publique exonérées d'impôts. Le canton a demandé un audit au CCF.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!