Actualisé

MONTREUXUne quinzaine d'artistes pour «Funky Claude»

Une quinzaine d'artistes ont rendu hommage à Claude Nobs vendredi soir dans un Auditorium Stravinski comble. Avec cette fête, le fondateur du Montreux Jazz, décédé en janvier, voulait remercier «sa» ville.

1 / 12
Stephan Eicher.

Stephan Eicher.

Keystone
De gauche à droite,  Andreas Wollenweider, Bastian Baker, le nouveau directeur du Montreux Jazz Festival Mathieu Jaton, Paolo Nutini, Deter Meier et Michael von der Heide.

De gauche à droite, Andreas Wollenweider, Bastian Baker, le nouveau directeur du Montreux Jazz Festival Mathieu Jaton, Paolo Nutini, Deter Meier et Michael von der Heide.

Keystone
Le nouveau directeur du Montreux Jazz Festival Mathieu Jaton a accueilli les artistes sur scène.

Le nouveau directeur du Montreux Jazz Festival Mathieu Jaton a accueilli les artistes sur scène.

Keystone

«Claude disait: le jour où je quitte ce monde, je veux que vous ouvriez une bonne bouteille de rouge et que vous mettiez de la bonne musique. Alors place à la musique», a lancé Mathieu Jaton, ancien bras droit de Claude Nobs et nouveau directeur du festival.

Seule au piano, la Bernoise Sophie Hunger a ouvert les feux dans une ambiance très jazzy, suivie de Pepe Lienhard et de son Big Band qui a accompagné de nombreux artistes tout au long de la soirée. A mi-concert, l'ambiance a grimpé d'un cran avec l'Ecossaise Amy MacDonald, Bastian Baker et Stephan Eicher.

«Où sont ceux qu'on aime quand ils sont partis, ceux qu'on aime encore quand tout est fini», a chanté Pascal Auberson, seul au piano. Barbara Hendricks, le harpiste Andreas Wollenweider et Paolo Nutini étaient aussi là pour témoigner de leur affection pour celui qui a fait du festival de Montreux un événement international. Chaque artiste a chanté deux titres.

La soirée a débuté avec une émouvante vidéo où le disparu dialogue avec lui-même dans un miroir. Des photographies d'enfance, des images d'archives ont rappelé quel homme était Claude Nobs, tour à tour professionnel, passionné et facétieux.

Près de 5000 personnes ont assisté à ce concert hommage à «Funky Claude - Le Montreusien» à l'Auditorium Stravinski et au Miles Davis Hall, où le spectacle était diffusé sur écran géant. La soirée affichait complet, les billets s'étant écoulés en quelques heures.

Les organisateurs ont dévoilé vendredi soir l'affiche colorée du prochain festival de jazz, reçue le lendemain de la mort de Claude Nobs. Elle porte, sur le haut, un «merci Claude».

Claude Nobs, 76 ans, est décédé le 10 janvier dernier des suites d'une chute lors d'une balade à ski de fond, près de son domicile de Caux-sur-Montreux. Il était dans le coma depuis la veille de Noël. Sa disparition a suscité une vague de réactions en Suisse et à l'étranger.

Après Montreux, d'autres hommages à Claude Nobs suivront à New York et à Londres. Depuis son décès, une bonne centaine de personnes ont laissé un message sur le livre de condoléances ouvert auprès de l'administration communale de Montreux.

(ats)

Votre opinion