Légende: Une rue Mohamed Ali à New York
Publié

LégendeUne rue Mohamed Ali à New York

La municipalité a décidé de rendre hommage au boxeur légendaire, disparu la semaine dernière, en baptisant une rue de son nom.

par
Cover Media
La 33e rue gardera son numéro mais est baptisée «Muhammad Ali Way».

La 33e rue gardera son numéro mais est baptisée «Muhammad Ali Way».

Laila Ali, sa fille, a publié la photo d’un ouvrier municipal en train d’accrocher le panneau Muhammad Ali Way sous un panneau de la 33e rue de Manhattan. «New York a baptisé une rue au nom de mon père. C’est un honneur pour le G.O.A.T. (Greatest Of All Time). J’envoie toutes mes ondes positives à tous ceux d’entre vous qui ont déjà perdu quelqu’un qu’ils aimaient ! Merci pour tous vos petits mots et vos condoléances.»

La 33e rue longe le Madison Square Garden, sur le ring duquel Mohamed Ali était monté huit fois au long de sa carrière. C’est notamment là qu’il avait affronté Joe Frazier en 1971 à l’occasion du légendaire «combat du siècle». Les écrans qui habillent la célèbre salle ont d’ailleurs rendu hommage au boxeur au moment de sa mort. «Aujourd’hui, nous rendons hommage à l’homme au cœur de cette ville, a déclaré le maire Bill de Blasio. Il mérite cette plaque et plus encore. Ali n’a jamais tourné le dos à un combat, sur le ring, ou ailleurs.»

Mohamed Ali – Cassius Clay, de son nom de baptême – est mort vendredi dernier à 74 ans. Des funérailles publiques seront organisées à Louisville, dans le Kentucky, ce vendredi. Bill Clinton et le comédien Billy Crystal viendront lui rendre hommage, aux côtés de Will Smith – qui avait incarné le boxeur dans le biopic que Michael Mann lui avait consacré – et du boxeur Lennox Lewis. Barack et Michelle Obama ne pourront pas s’y rendre parce que leur fille, Malia, fêtera son dernier jour de lycée, mais ils ont écrit une lettre qui sera lue lors de la commémoration. Plus qu’un symbole national, Mohamed Ali était une icône mondiale, qui aura marqué son temps autant par son style sur le ring que par ses engagements politiques, son déterminisme et son courage, qui n’a jamais flanché.

Votre opinion