Hockey sur glace: Une star s'en prend à Nico Hischier

Publié

Hockey sur glaceUne star s'en prend à Nico Hischier

Erik Karlsson assène un coup de canne au visage du Valaisan, des points pour Müller et Meier, notre casque de TopScorer chez les Devils, gros arrêt de Mrazek: l'essentiel de l'actu du hockey nord-américain.

1. Le match «sang» de Nico Hischier

Trois matches, trois victoires, un goal-average positif de dix buts: unique équipe invaincue de la Ligue, les Devils du New Jersey sont en feu. Dimanche soir, alors qu'ils ont croqué les Sharks de San Jose devant leur public (3-2), Nico Hischier n'a pas touché la cible. Mais le joueur de centre valaisan a néanmoins marqué la partie de son empreinte.

En deuxième période, quand le score était de 1-1, il a maudit Martin Jones, le gardien des Requins, qui lui a volé son premier but de l'exercice.

Et, dans le troisième tiers-temps, quand les Diablotins menaient 3-2, il a été victime d'un coup de canne d'Erik Karlsson, qui l'a atteint au visage.

Le défenseur étoile des Sharks a été envoyé au cachot pendant quatre minutes, ce qui a permis aux Devils de s'épargner quelques sueurs froides alors que leurs adversaires s'employaient à obtenir le but égalisateur.

Hischier, lui, est rapidement revenu au jeu avec une petite décoration dans les narines.

2. Deux pointeurs suisses

Dans le même match, deux Suisses ont inscrit leur nom sur la feuille de pointage.

Timo Meier avait donné l'avantage aux Sharks (1-2) dans le tiers médian, démontrant une fois de plus que le slot était bel et bien son bureau.

L'ailier appenzellois présente une fiche de trois goals en six parties.

Quant à Mirco Müller, qui connaît une remarquable entame de championnat sur la première paire défensive des Devils, il a été à l'origine du but de la victoire.

On se dit même qu'il n'était pas nécessaire que Jean-Sébastien Dea pousse la rondelle dans le filet, que le puck relâché par Jones sur le puissant tir du défenseur zurichois aurait naturellement franchi la ligne. Il s'agit néanmoins du troisième assist de Müller en trois matches.

3. PostFinance Top Player

Il existe une tradition dans certains vestiaires. L'homme qui est désigné «meilleur joueur de la rencontre» se présente devant les médias dans un accoutrement particulier.

A Montréal, par exemple, le capitaine Shea Weber a acquis une cape en (fausse) fourrure et, samedi, c'est le Slovaque Tomas Tatar qui l'a étrennée après la victoire contre Pittsburgh (4-3 tab).

A New Jersey, le lauréat enfile un casque que l'on connaît bien sur nos patinoires et qui avait été offert aux Devils lors de leur passage à Berne, le 1er octobre.

Mais, chut, il ne faudra pas dire aux gendarmes de la NHL que ce casque véhicule une pub...

4. L'arrêt de la nuit

Il est la propriété de Petr Mrazek. Le gardien des Hurricanes de la Caroline a magnifiquement effacé une bourde de ses défenseurs, qui a permis aux fusées Patrik Laine et Nikojaj Ehlers, des Winnipeg Jets, de s'échapper à deux contre zéro.

Le club canadien s'est quand même imposé 3-1 devant son public, dans un duel où tous les buts ont été obtenus dans le troisième tiers-temps.

5. Une audience avec le Préfet

Mike Matheson, le défenseur des Panthers de la Floride, a été convoqué pour une audience téléphonique par le Préfet de la discipline.

La raison: ça.

Samedi, il avait effectué cette mise en échec sur Elias Pettersson. L'attaquant recrue des Canucks de Vancouver avait eu de la peine à se relever et n'avait pas terminé la rencontre. Les arbitres, eux, avaient considéré la charge comme légale.

Ton opinion