Publié

VaudUne subvention pour protéger les troupeaux des attaques de loup

Le Canton de Vaud a annoncé son intention de financer des mesures de protection adaptées aux besoins de chaque éleveur.

Pixabay

Avant de tirer le loup, les éleveurs doivent tout mettre en œuvre pour protéger efficacement leur troupeau. C’est dans cette optique que le Canton de Vaud a annoncé mercredi, avoir adopté un arrêté qui permettra de financer des mesures de protection des troupeaux de bétail face aux agressions de ce grand prédateur. Parmi elles, l’engagement de personnel pour la surveillance nocturne, l’installation de parcs sécurisés ou encore le recours à des chiens de protection, seront couvertes à hauteur de 80%. 

Le gouvernement annonce également la création d’un «Groupe stratégique loup» réunissant les services de l’agriculture et de l’environnement, afin de disposer d’un organe de suivi de cette problématique et de soutien aux éleveurs. 

Ces mesures font suite à une analyse de vulnérabilité menée sur les alpages du canton, qui avait révélé en février qu’un quart des pâturages de la zone sud du Jura étaient très vulnérables au loup. L’analyse se poursuit.

Pour rappel, un jeune loup a été abattu par les garde-faunes vaudois, en mars, dans la région du Marchairuz, conformément à une autorisation de tir délivrée par la Confédération. En Valais également, deux jeunes loups ont été tués dans la région d’Evolène, toujours dans le cadre des règles édictées par l’Office des affaires vétérinaires (OFEV)

(rmf)

Votre opinion

5 commentaires