France: Une Suissesse entendue dans l'affaire Ramadan
Publié

FranceUne Suissesse entendue dans l'affaire Ramadan

Se présentant comme une ex-maîtresse de Tariq Ramadan, cette femme aurait reçu en 2010 un message menaçant du théologien.

par
lematin.ch
Mis en examen pour «viol» et «viol sur personne vulnérable» le 2 février et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis (Essonne), l'état de santé du théologien musulman suisse se serait aggravé, depuis.

Mis en examen pour «viol» et «viol sur personne vulnérable» le 2 février et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis (Essonne), l'état de santé du théologien musulman suisse se serait aggravé, depuis.

AFP

Selon Le Journal du Dimanche, une Suissesse figure dans le dossier des inspecteurs français, dans le cadre de l'affaire Ramadan.

Cette femme affirme être une ex-maîtresse de Tariq Ramadan. Elle aurait écrit en 2009 à l'épouse du théologien afin de lui expliquer la nature de sa «relation intime» avec son mari, depuis «plusieurs années». Une plainte avait même été évoquée.

Ramadan aurait répondu à ce message en 2010, de manière menaçante: «Tu parles encore une fois de moi, tu continues de médire et salir sur le net ou dans tes milieux et c'est la foudre juridique qui s'abat sur toi. Dernier avertissement. Disparais et tais-toi.»

Cette Suissesse a été entendue en qualité de témoin par les enquêteurs.

Votre opinion