Insolite: Une télé-réalité tournée à Montreux pour la Corée
Publié

InsoliteUne télé-réalité tournée à Montreux pour la Corée

Sur les quais, personne ne les connaît! Pourtant, ce sont quatre stars qui se font passer pour des musiciens de rue devant 15 caméras.

par
Laurent Flückiger
1 / 7
You Hee-yul, producteur, Yoon Do-hyun, rock star, Lee So-ra, chanteuse de jazz, et Ro Hong-chul, acteur, sont suivis par presque 50 personnes de la chaîne JTBC.

You Hee-yul, producteur, Yoon Do-hyun, rock star, Lee So-ra, chanteuse de jazz, et Ro Hong-chul, acteur, sont suivis par presque 50 personnes de la chaîne JTBC.

Sébastien Anex
Après l'Irlande et la Grande-Bretagne, ils ont joué à Montreux devant les passants, qui n'avaient aucune idée de qui ils étaient.

Après l'Irlande et la Grande-Bretagne, ils ont joué à Montreux devant les passants, qui n'avaient aucune idée de qui ils étaient.

DR
Durant leur séjour, les candidats vivent et répètent dans un appartement de Vevey, toujours sous l'œil des caméras.

Durant leur séjour, les candidats vivent et répètent dans un appartement de Vevey, toujours sous l'œil des caméras.

DR

Ils ne passent pas inaperçus quand ils jouent sur les quais, puisque pas moins de 15 caméras les filment! Qui sont ces quatre Coréens suivis d’aussi près que Kim Kardashian? Ils s’appellent Lee So-ra, You Hee-yul, Yoon Do-hyun et Ro Hong-chul et ce sont des vedettes dans leur pays. La première est une chanteuse, le deuxième est un producteur de musique pop, le troisième est une rock star et le quatrième est un comédien, notamment apparu dans le fameux clip «Gangnam Style» de Psy.

Les coulisses de l'interview

S’ils ont atterri en Suisse, c’est pour tourner, depuis quelques jours, une émission de télé-réalité. Dans «Begin Again» – c’est son titre –, nos quatre protagonistes, inconnus en Europe, doivent se produire en tant que musiciens de rue et tenter de susciter l’intérêt des passants, dont les réactions sont captées par un régiment de techniciens.

L’équipe de la chaîne JTBC a fait le voyage à 51 personnes! «Begin Again», qui est diffusée depuis deux semaines déjà le dimanche soir en Corée, a posé ses caméras en Irlande et en Grande-Bretagne avant d’arriver à Montreux en début de semaine. Ou plutôt à Vevey, puisque c’est là, réunis dans le même appartement, qu’ils vivent et répètent ensemble. Le tout sous l’œil de Big Brother.

«Intéresser les filles»

Jeudi soir, lorsqu’ils ont joué au bord du lac, les gens se sont régulièrement arrêtés pour les écouter et les prendre en photo, curieux de voir des Asiatiques se déchaîner sur du rock. Mais, bien sûr, personne ne les reconnaissait. «On s’y attendait, ça ne fait rien, nous dit You Hee-yul, casquette à l’envers. Moi, j’aimerais arriver à intéresser un public familial. Eux, c’est plutôt les filles!» rigole-t-il en montrant Yoon Do-hyun et Ro Hong-chul.

De son côté, Lee So-ra se réjouit d’être dans un endroit magique et révèle qu’elle a fait le plein de soleil pour toute sa vie, elle qui n’aime pas s’exposer. Elle rêve à présent de revenir un jour avec sa mère.

Quand on a rejoint les quatre candidats hier, ils terminaient leur soundcheck au parc Vernex. Car, en Suisse, en plus de jouer dans la rue, ils sont montés sur la scène Music in the Park vendredi, à 22 h 45, pour interpréter leurs propres morceaux. Leur venue n’étant pas annoncée au programme, les réactions du public ont été une mine d’or pour les caméras de JTBC.

«Konnichiwa»

«Quand je rentrerai en Corée, je raconterai à ma famille et à mes amis que nous avons été applaudis et que ça m’a fait très chaud au cœur», raconte Lee So-ra. Pour Yoon Do-hyun, «le challenge, c’est d’arriver à jouer ensemble alors que nous avons trois styles de musique différents». Ils ne l’avaient d’ailleurs jamais fait avant de participer à l’émission.

Quant à l’acteur Ro Hong-chul, que fait-il dans tout ça? «C’est difficile à définir! se marre-t-il. Ma tâche est d’écouter les trois chanteurs les plus importants de Corée en tant que pire musicien du pays!» Yoon Do-hyun le coupe: «Il est bien plus célèbre que nous, c’est même devenu un DJ qui a du succès.»

On veut bien les croire, mais ici personne ne s’en rend compte. C’est ce qui devrait divertir les téléspectateurs coréens, comme lorsque ces enfants observant le soundcheck leur adressent un «konnichiwa» (bonjour en… japonais). D’ailleurs, ont-ils une idée de ce qu’on pense d’eux dans le Pays du Matin calme depuis que «Begin Again» est diffusée? Ro Hong-chul sourit: «On est devenu des légendes!»

Votre opinion