12.02.2013 à 11:41

JaponUne tortue quasi-manchote redevient valide

Une tortue quasi-manchote a pu renager à pleine vitesse grâce à la prouesse technologique d'un aquarium japonais attentionné.

1 / 11
Yu, une femelle cacouane de 25 ans, s'était fait déchiqueter les deux membres par un requin. L'animal avait ensuite été récupéré par un pêcheur puis transmis au parc aquatique de Suma mi-2008. La tortue était privée du tiers de son membre antérieur droit et de la moitié du gauche. Les responsables de l'aquarium ont eu l'idée de lui développer ces nageoires artificielles.

Yu, une femelle cacouane de 25 ans, s'était fait déchiqueter les deux membres par un requin. L'animal avait ensuite été récupéré par un pêcheur puis transmis au parc aquatique de Suma mi-2008. La tortue était privée du tiers de son membre antérieur droit et de la moitié du gauche. Les responsables de l'aquarium ont eu l'idée de lui développer ces nageoires artificielles.

AFP
Yu, une femelle cacouane de 25 ans, s'était fait déchiqueter les deux membres par un requin. L'animal avait ensuite été récupéré par un pêcheur puis transmis au parc aquatique de Suma mi-2008. La tortue était privée du tiers de son membre antérieur droit et de la moitié du gauche. Les responsables de l'aquarium ont eu l'idée de lui développer ces nageoires artificielles.

Yu, une femelle cacouane de 25 ans, s'était fait déchiqueter les deux membres par un requin. L'animal avait ensuite été récupéré par un pêcheur puis transmis au parc aquatique de Suma mi-2008. La tortue était privée du tiers de son membre antérieur droit et de la moitié du gauche. Les responsables de l'aquarium ont eu l'idée de lui développer ces nageoires artificielles.

AFP
Yu, une femelle cacouane de 25 ans, s'était fait déchiqueter les deux membres par un requin. L'animal avait ensuite été récupéré par un pêcheur puis transmis au parc aquatique de Suma mi-2008. La tortue était privée du tiers de son membre antérieur droit et de la moitié du gauche. Les responsables de l'aquarium ont eu l'idée de lui développer ces nageoires artificielles.

Yu, une femelle cacouane de 25 ans, s'était fait déchiqueter les deux membres par un requin. L'animal avait ensuite été récupéré par un pêcheur puis transmis au parc aquatique de Suma mi-2008. La tortue était privée du tiers de son membre antérieur droit et de la moitié du gauche. Les responsables de l'aquarium ont eu l'idée de lui développer ces nageoires artificielles.

AFP

Yu, une caouanne d'environ 25 ans, s'était fait déchiqueter les deux membres antérieurs par un requin avant sa capture. Mardi, elle a pu à nouveau se déplacer grâce à deux nageoires artificielles dans son aquarium de Kobe (ouest du Japon).

Ces deux membres en caoutchouc ont été attachés à une sorte de maillot solidement fixé sur son corps, a expliqué le directeur de l'aquarium, Naoki Kamezaki.«Nous avons travaillé dur pour fabriquer un maillot que la tortue ne peut pas enlever», a-t-il souligné. «Elle peut bouger ses membres car le maillot est souple».

L'animal, qui pèse 96 kilogrammes avec une carapace de 82 centimètres de long, avait été retrouvé dans le filet d'un pêcheur et envoyé à ce parc aquatique de Suma à la mi-2008. La tortue était privée du tiers de son membre antérieur droit et de la moitié du gauche. Elle ne pouvait nager qu'à 60% de sa vitesse normale, ce qui a donné l'idée aux responsables de l'aquarium de développer ces pattes artificielles.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!