Actualisé 06.04.2013 à 13:38

Cachemire indienUne touriste britannique poignardée à mort

En vacances, la victime a été retrouvé samedi baignant dans une mare de sang sur une péniche. Un suspect Néerlandais a été arrêté.

La péniche aménagée sur le lac Dal à Srinagar dans laquelle a été retrouvée la touriste britannique.

La péniche aménagée sur le lac Dal à Srinagar dans laquelle a été retrouvée la touriste britannique.

AFP

Le Néerlandais de 43 ans a été placé en détention alors qu'il tentait de fuir la vallée du Cachemire, dans les contreforts de l'Himalaya, a déclaré le commissaire de police Tahir Sajjad à l'AFP.

«Nous avons marché dans une mare de sang dans sa chambre,» a déclaré Sajjad. «Nous y avons trouvé un couteau tranchant près de son corps. La jeune femme avait été poignardée à plusieurs reprises».

La victime âgée de 24 ans séjournait depuis deux mois sur un houseboat (péniche aménagée) sur le lac Dal à Srinagar, une ville touristique du Cachemire indien. La police a ouvert une enquête pour déterminer notamment si la victime avait été agressée sexuellement.

Selon les premières constatations, l'agresseur présumé, qui séjournait depuis deux jours sur le même houseboat que la victime, avait forcé le loquet de la porte de sa chambre pendant la nuit.

Par la suite, le suspect a pris un petit bateau pour se rendre à terre et s'enfuir en emportant juste son passeport. Il a été interpellé sur une route à environ 75 kilomètres de Srinagar.

a mort de la jeune Britannique est la dernière d'une série d'attaques contre des touristes voyageant en Inde. Le mois dernier, une touriste suisse de 39 ans a été violée par six hommes dans l'Etat du Madhya Pradesh. Quelques jours après, une touriste britannique s'est blessée aux jambes en sautant du balcon de sa chambre d'hôtel dans la ville touristique d'Agra, craignant une agression sexuelle par des employés de l'hôtel.

Ces affaires relancent le débat sur la sécurité des femmes en Inde, ouvert en décembre par le viol d'une étudiante de 23 ans dans un bus à Delhi, décédée ensuite, et qui avait suscité l'indignation nationale.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!