Publié

HondaUne Type R encore plus radicale? C'est possible

Plusieurs teams du championnat WTCR utilisent une version compétition de la berline de choc de chez Honda. On a pu tester celle de l’écurie Boutsen Ginion.

par
Philippe Clément
La lame avant, la carrosserie composite et le large aileron trahissent le potentiel de cette Type R de choc.

La lame avant, la carrosserie composite et le large aileron trahissent le potentiel de cette Type R de choc.

Philippe Clément/LMD

Ford Focus RS, Ford Fiesta ST, Hyundai i30N, Renault Mégane RS, VW Golf GTI, VW Polo GTI, on en passe et des meilleures: voilà longtemps que les boxes de l’écurie des petites voitures sportives n’avaient pas été aussi richement remplis. On nous pose très souvent la question: «Mais à quoi ce genre d’engin peut-il bien servir?» Il y a trois réponses à choix, selon l’humeur, le moment ou l’interlocuteur:

a) «À rien.» Pratique pour éviter un long débat souvent ardu avec un «anti» convaincu, évidemment; b) «À procurer un incroyable plaisir de conduire». Pratique pour entamer un long débat, souvent passionné, avec un «mordu» convaincu, évidemment; c) «À développer une voiture de compétition ou, à l’inverse, à retirer le bénéfice des éléments étudiés en compétition avant d’être adaptés à la route.» Pratique pour poursuivre le débat, souvent très technique, avec un passionné de mécanique.

1 / 11
Le moteur est d'origine, turbo compris. La différence? Un intercooler pour le refroidissement.

Le moteur est d'origine, turbo compris. La différence? Un intercooler pour le refroidissement.

Philippe Clément/LMD
L'immense aileron arrière permet des réglages précis pour améliorer l'appui aérodynamique.

L'immense aileron arrière permet des réglages précis pour améliorer l'appui aérodynamique.

Philippe Clément/LMD
Le train avant est entièrement «compétition». Au volant, en courbe, la différence est énorme.

Le train avant est entièrement «compétition». Au volant, en courbe, la différence est énorme.

Philippe Clément/LMD

Des bolides proches de la série

L’essai très particulier que nous avons pu faire cette semaine, sur le circuit de Mettet en Belgique, illustre parfaitement la réponse «c». Bâtie sur la base d’une Honda Civic Type R de série – celle-là même que vous pouvez acheter au garage du coin – la Civic Type R TCR est un authentique bolide de compétition destiné à concourir dans le championnat WTCR européen. Un plateau relevé regroupant plusieurs constructeurs «généralistes»: Alfa, Audi, Honda, Hyundai Peugeot, Seat/Cupra ou VW. Leur but: se faire connaître comme fabricants de voitures performantes et fiables. D’où l’intérêt de ces championnats dans lesquels les bolides ressemblent à «nos» voitures de série.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion