Actualisé 08.04.2020 à 16:29

Une vieille locomotive déménage par la voie des airs

Patrimoine

Un témoin du passé a été transporté de St-Sulpice (NE) à Choindez (JU), dans l'ancienne fonderie où elle était engagée.

par
lematin.ch
La locomotive E 2/2 numéro 9 est passée de St-Sulpice (NE) à Choindez (BE).

La locomotive E 2/2 numéro 9 est passée de St-Sulpice (NE) à Choindez (BE).

Pablo Hoya

Le confinement n'a pas empêché un déménagement de taille: une locomotive à vapeur de 25 tonnes! Ce témoin du passé a été chargé sur un camion de l'entreprise Gyger Levage mardi matin à Saint-Sulpice (NE) par l'association Vapeur Val-de-Travers.

La «E 2/2 numéro 9» de 1911 a été transportée à l'ancienne fonderie Von Roll de Choindez (JU), où elle a manoeuvré jusqu'en 1980. Cette entreprise était alors connectée à la ligne CFF Bienne-Delémont-Bâle, à la frontière jurassienne. La locomotive avait quitté Choindez en 1998.

Contre bons soins

Par une convention signée pour la sauver, elle a été confiée contre bons soins à Vapeur Val-de-Travers par l'association jurassienne La Traction, spécialisée dans les trains historiques circulant sur un réseau à voie métrique: «L'entretien consistait à la dégraisser, la contrôler, la manoeuvrer...», précise Pablo Hoya, vice-président de l'association

«Conservée pendant dix ans dans notre dépôt, elle a rejoint sa patrie d'origine», résume-t-il. Particularité de la E 2/2: un système d'embiellage Brown qui relie la force du moteur aux roues.

Après sa remise en état statique, la locomotive intégrera le musée de l'entreprise Von Roll, qui poursuit une activité réduite sur un site industriel à moitié vide, après l'arrêt de la fonderie.

V.Dé

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!