05.06.2015 à 11:38

Franc fortUnia demande à la BNS de revenir sur sa décision

Des délégués de l'industrie ont déposé une résolution et un réveil géant devant le siège de la banque nationale sur la Place fédérale. Ils réclament une action urgente.

Les employés de l'industrie exigent avant tout que la BNS réintroduise un taux de change par rapport à l'euro.

Les employés de l'industrie exigent avant tout que la BNS réintroduise un taux de change par rapport à l'euro.

Archives/photo d'illustration, Keystone

L'abandon du taux plancher par la Banque nationale (BNS) met en danger des milliers d'emplois, estime Unia.

Or la BNS est en mesure d'empêcher ce scénario. Une résolution et un réveil géant ont été remis à la banque devant son siège ce vendredi 5 juin sur la Place fédérale.

L'action a été menée par une soixantaine de délégués de la conférence de l'industrie. Le réveil géant, remis au vice-président de la BNS Jean-Pierre Danthine, montre qu'il est moins cinq et qu'il est urgent d'agir.

Les employés de l'industrie exigent avant tout que la BNS réintroduise un taux de change par rapport à l'euro qui garantisse la pérennité de la place industrielle suisse. Le récent recul des exportations confirme que la décision prise en janvier précipite l'économie dans la crise, écrit Unia.

Autre revendication, les assurances sociales doivent être exonérées des taux d'intérêts négatifs afin de garantir l'épargne de la population. Unia propose aussi l'introduction d'un taux de change préférentiel pour les exportations de produits réels, qui serait financé par une taxe sur le trafic des devises.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!