Actualisé 08.05.2019 à 10:05

JeuUNO éclaircit la règle qui vous faisait piocher un max

Un seul tweet suffit et tout est bouleversé: l'ambiguïté qui pouvait contraindre un malheureux à piocher jusqu'à 16 cartes est levée.

par
lematin.ch
Désormais +4 +2 ne fait pas piocher 6 cartes et +4 +4 ne fait pas piocher 8.

Désormais +4 +2 ne fait pas piocher 6 cartes et +4 +4 ne fait pas piocher 8.

iStocl/Milkos

Inventé en 1971 et redevenu en 2017 le jeu de société le plus vendu (en tous cas aux Etats-Unis), l'Uno est sans conteste un divertissement populaire, à la grande satisfaction de son éditeur Mattel. En conséquence, lorsque les promoteurs du jeu éclaircissent une règle qui avait jusqu'ici laissé prise à l'interprétation, cela fait du bruit. Le partage de plusieurs dizaine milliers de twittos en est la preuve. On n'est pas plus précis parce que ça grimpe à une vitesse affolante, voir le compteur ci-dessous.

Et que dit le tweet sibyllin repéré par bfmtv.com: «Si quelqu'un pose une carte +4, vous devez piocher 4 cartes puis passer votre tour. Vous ne pouvez pas poser une carte +2 pour contraindre le joueur suivant à en piocher 6. On sait que vous avez essayé.»

C'est peut être un détail pour vous mais pour les assidus cela veut dire beaucoup: cette petite précision lève en effet une ambiguïté que laissait planer jusqu'ici les règles écrites qui accompagnent le jeu.

Et pour lever tous les doutes, le signataire du tweet à même pris la peine de répondre par un «non» tonitruant à un internaute qui demandait si, à défaut de +2, 'il est possible de jouer une carte +4 pour en faire piocher huit au vient ensuite.

On connait quelques «pousse au vice» qui regrettent déjà amèrement de ne plus pouvoir jouer au père prodigue avec un petit sourire carnassier.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!