Publié

Tunnel routierUri pose des exigences au 2e tube du Gothard

Le gouvernement uranais pose des exigences dans le cas où un deuxième tunnel routier devrait être construit au Gothard durant l'assainissement de l'ancien tube.

En cas de construction d'un 2e tube du Gothard, le gouvernement uranais veut limiter le nombre de voitures à 1000 par heure et par direction et le nombre de camions à 3000 par jour.

En cas de construction d'un 2e tube du Gothard, le gouvernement uranais veut limiter le nombre de voitures à 1000 par heure et par direction et le nombre de camions à 3000 par jour.

ARCHIVES, Keystone

L'exécutif du canton d'Uri reste opposé à la construction d'un deuxième tunnel routier au Gothard.

En cas de 2e tube, le gouvernement veut limiter le nombre de voitures à 1000 par heure et par direction et le nombre de camions à 3000 par jour. Il répond ainsi à la procédure de consultation sur la révision de la loi sur le transit routier dans la région alpine.

Il exige également que la limitation de la circulation à une voie par tube soit ancrée dans la loi. Il souhaite que ce point figure aussi expressément dans l'accord entre la Suisse et l'Union européenne.

Le gouvernement uranais exige aussi la réalisation d'un corridor ferroviaire de 4 mètres sur l'axe du Gothard. Il souhaite que ces travaux soient réalisés avant que débute l'assainissement du tunnel routier.

L'initiative des Alpes salue l'attitude «constructive» du gouvernement uranais. Elle rappelle que les citoyens uranais se sont prononcés à plusieurs reprises contre la construction d'un deuxième tube, la dernière fois en mai 2011.

(ats)

Votre opinion