28.05.2019 à 09:57

FootballUrs Fischer est le nouveau roi de Berlin

L'entraîneur zurichois de 53 ans a réussi à faire monter le deuxième club de la capitale en 1re Bundesliga.

par
R.Ty
1 / 8
Le match Union Berlin - VfB Stuttgart touche à son terme, Urs Fischer est encore tendu...

Le match Union Berlin - VfB Stuttgart touche à son terme, Urs Fischer est encore tendu...

Reuters
C'est fini! Urs Fischer peut laisser éclater sa joie.

C'est fini! Urs Fischer peut laisser éclater sa joie.

Keystone
L'entraîneur suisse d'Union Berlin n'a pas pu échapper à la traditionnelle douche de bière.

L'entraîneur suisse d'Union Berlin n'a pas pu échapper à la traditionnelle douche de bière.

Urs Fischer est le nouveau roi de Berlin! Pour sa première saison à la tête du 1. FC Union, le deuxième club de la capitale derrière le Hertha BSC, l'entraîneur suisse de 53 ans a réussi l'impensable: amener le club en 1re Bundesliga pour la première fois de son histoire.

Défenseur central emblématique du FC Zurich - il a disputé 302 matches sous le maillot blanc de 1984 à 1987, puis de 1995 à 2003 -, il n'a pas tardé à faire ses preuves en tant qu'entraîneur.

Passé successivement par les M21 du FCZ (2008-2010), puis la première équipe (2010-2012), il a ensuite mis le cap sur Thoune (2013-2015), où il a été nommé entraîneur suisse de l'année en 2014. «Happé» par le FC Bâle en 2015, il a fêté deux titres de champion et une Coupe - la première défaite de Sion en finale - à la tête du club «rotblau». Mais, à la surprise générale, il voyait son contrat ne pas être reconduit par les nouveaux dirigeants bâlois, le président Bernhard Burgener et le directeur sportif Marco Streller en tête.

Urs Fischer a alors fait une pause d'un an avant d'accepter l'offre d'Union Berlin en juillet 2018. Huitième du championnat de 2e Bundesliga la saison précédente, le deuxième club berlinois a entamé une irrésistible ascension sous la direction de Fischer, décrochant le barrage de promotion-relégation à la barbe du SV Hambourg (57 points contre 56), puis prenant la place du VfB Stuttgart dans l'élite via les barrages (2-2 à Stuttgart, 0-0 à Berlin lundi soir).

La fête a été folle, et la communion entre les joueurs et leurs supporters totale:

Quant à Urs Fischer, il savourait follement sa réussite - après être passé sous la traditionnelle douche de bière allemande. «Je n'y ai vraiment cru qu'au moment où l'arbitre a sifflé la fin du match, a-t-il expliqué au micro d'Eurosport. Durant un an, c'est tout un club qui a tout fait pour fêter cette réussite. Ce soutien, ce travail a nécessité plusieurs mains. Je me réjouis pour tout le monde, c'est un succès collectif. Je la partage avec chaque spectateur, chaque collaborateur et chaque employé du club.»

En juin 2018, Urs Fischer avait signé un contrat de deux ans avec Union Berlin. Inutile de préciser qu'il ne sera pas remis en question avant un bon moment.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!