22.05.2020 à 17:10

Ski alpinUrs Lehmann répond aux organisateurs du Lauberhorn

Le président de Swiss-Ski ne veut pas que sa fédération paye pour le déficit des épreuves bernoises.

par
Sport-Center
Usr Lehmann.

Usr Lehmann.

Urs Lehmann, président de Swiss-Ski, tenait une conférence de presse vendredi à Zurich, pour répondre aux questions entourant les épreuves du Lauberhorn.

Tout est parti de la publication, mercredi, du calendrier à long terme de la FIS pour la saison 21/22 où les courses bernoises n’étaient pas inscrites, mais seul un «SUI» marquait les dates habituelles.

Swiss-ski a agi ainsi parce que «nous voulons garder une marge de manœuvre pour parvenir à un résultat mutuellement acceptable avec Wengen. Si nous ne l'avions pas fait, nous aurions été sous pression à un moment donné et nous aurions perdu la liberté d'agir. En d'autres termes, nous ne voulons pas d’une solution à tout prix», a expliqué Urs Lehmann.

Raison de ce coup de tonnerre: des différends financiers entre le comité d’organisation du Lauberhorn et Swiss-Ski.

Trop d'événements déficitaires

L’Argovien a expliqué la situation du Lauberhorn: «Le principal problème n'est pas Swiss-Ski. Au cours des cinq dernières années, trois événements sur cinq ont été déficitaires». Il propose une solution: «Dans un premier temps, la commercialisation des courses du Lauberhorn doit être optimisée et dans un deuxième temps, il faut obtenir le soutien du secteur public».

Dans ce cas, Swiss-ski pourrait entrer en matière en cas d’échec de la course avec une garantie de déficit, mais dans des montants qui avoisinent les 100'000 francs et non pas le million demandé par les organisateurs.

Cette affaire pourrait trouver un début de solution jeudi prochain lors d’une réunion avec les deux protagonistes et la ministre des sports Viola Amherd.

Yv. D.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!