27.08.2015 à 22:26

tennisUS Open 2015: Williams en terrain miné, Djokovic tombe sur un os (COMPTE RENDU)

Par Jim SLATER

New York, 27 août 2015 (AFP) - La N.1 mondiale Serena Williams devra surmonter un parcours compliqué pour décrocher à l'US Open (31 août-13 sept) son 22e titre majeur, tout comme son homologue masculin Novak Djokovic qui pourrait croiser la route de Rafael Nadal dès les quarts de finale.

A quatre jours du coup d'envoi du dernier tournoi du Grand Chelem de l'année où elle peut écrire l'une des plus belles pages de sa carrière, Williams a voulu donner l'image d'une joueuse décontractée.

"Peut-être que cela viendra plus tard après avoir passé quelques tours, mais je ne ressens vraiment pas de pression", a-t-elle insisté après avoir assisté au tirage au sort.

"Je n'ai pas grand chose à perdre, j'aborde ce tournoi en espérant le gagner et conserver ainsi mon titre", a poursuivi la triple tenante du trophée.

Fausse décontraction ou vraie détachement, l'Américaine, âgée de 33 ans, peut rentrer dans l'histoire du tennis féminin, en réalisant le quatrième Grand Chelem de l'histoire, le premier depuis Steffi Graf en 1988.

Il lui faudra passer un certain nombre d'obstacles avec, dès le 3e tour, sa compatriote Sloane Stephens et au suivant la Polonaise Agnieszka Radwanska, 15e mondiale.

En quarts de finale, les choses devraient encore se corser avec sa soeur ainée Venus, la Tchèque Karolina Pliskova ou encore la Suissesse Belinda Bencic qui l'a battue en demi-finales à Toronto.

En demi-finales, justement, elle pourrait croiser le fer avec sa grande rivale, la Russe Maria Sharapova, mais la N.3 mondiale n'est plus apparue sur le circuit depuis Wimbledon et affiche un énorme complexe face à Williams qu'elle n'a plus battue depuis... 2004.

"Sa plus grande rivale, c'est elle-même", a résumé l'entraîneur de la joueuse aux 21 titres majeurs, le Français Patrick Mouratoglou.

La marge de Djokovic sur ses rivaux est bien moindre, comme l'a constaté le Serbe qui s'est incliné coup sur coup en finale des Masters 1000 de Montréal et Cincinnati, respectivement face à Andy Murray et Roger Federer.

"Djoko" commencera en douceur devant le Brésilien Joao Souza qui n'a jamais remporté le moindre match dans un tournoi du Grand Chelem.

Mais son horizon va se boucher dès les quarts de finale avec la possibilité d'affronter Rafael Nadal. L'ancien N.1 mondial, double vainqueur de l'US Open, a glissé au 8e rang du classement ATP mais reste un adversaire de poids.

En demi-finale ensuite, il pourrait retrouver Kei Nishikori ou Marin Cilic, les deux protagonistes de la finale 2014.

Les deux autres prétendants principaux au titre new-yorkais, Federer et Murray ont a priori un parcours plus clément jusqu'à leur duel possible en demi-finale.

Sur la formidable impression qu'il a laissée à Cincinnati, Federer, dont le dernier titre majeur remonte à Wimbledon 2012, devrait sans mal se hisser en quart où pourrait l'attendre Tomas Berdych ou Richard Gasquet.

Murray, lui, a hérité d'un premier tour qui fait saliver avec l'Australien Nick Kyrgios, en pleine tourmente depuis qu'il a insulté en plein match Stan Wawrinka.

Le Suisse, vainqueur de Roland Garros, pourrait retrouver Murray pour un quart de finale alléchant.

jr/sk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!