Publié

tennisUS Open - Journée clémente pour les cadors (PAPIER GENERAL)

Par Jérôme RASETTI

New York, 6 sept 2015 (AFP) - Au lendemain de l'élimination-choc de Rafael Nadal, les favoris ont connu une journée bien plus clémente samedi, à l'image de Roger Federer, Andy Murray et Stan Wawrinka qui ont remporté leurs matches du 3e tour en trois sets.

Après le coup de tonnerre asséné vendredi par Fabio Fognini, vainqueur au bout de la nuit de Nadal, l'ambiance était beaucoup moins électrique à Flushing Meadows samedi.

Les températures se sont singulièrement rafraîchies (25°C) et les cadors ont évité toute mauvaise surprise.

Comme lors de ses deux premiers matches, Federer s'est imposé en trois sets (6-3, 6-4, 6-4) face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber.

Le Suisse a infligé une dixième défaite en autant de confrontations au 29e mondial qui, piètre consolation, a pris à deux reprises le service de l'ancien N.1 mondial, ce que ni l'Argentin Leonardo Mayer ni le Belge Steve Darcis n'étaient parvenus à faire une seule fois au 1er et 2e tours.

"Mes matches n'ont pas duré longtemps jusqu'à présent, je n'ai pas eu à finir tard comme Fognini et Nadal. Après ce genre de match, on ne dort pas avant 3 ou 4h du matin", a apprécié Federer, quintuple vainqueur de l'US Open.

Son prochain défi s'annonce musclé: il s'agit de l'Américain John Isner, l'un des serveurs les plus redoutés du circuit, qui aura le soutien du public new-yorkais d'habitude tout acquis à la cause de Federer.

"Cela va être un match compliqué, car avec sa taille et sa puissance, il pose vraiment de gros problèmes", a admis Federer, qui vise à New York son premier titre majeur depuis 2012.

Son compatriote Stan Wawrinka n'a pas tremblé face au Belge Ruben Bemelmans, qu'il a battu en trois sets 6-3, 7-6 (7/5), 6-4.

Au prochain tour, le N.5 mondial, vainqueur de Roland-Garros en juin, sera opposé lui aussi à un Américain, Donald Young: le 68e mondial a réussi un beau retournement de situation face au Russe Viktor Troicki (4-6, 0-6, 7-6 (7/3), 6-2, 6-4).

Murray a négocié son 3e tour avec sérieux, deux jours après avoir été poussé jusqu'au cinquième set par le Français Adrian Mannarino.

"C'était très important de gagner ce match en trois sets, car j'étais encore fatigué mentalement et physiquement de mon match du 2e tour", a-t-il admis après son succès contre le Brésilien Thomaz Bellucci (6-3, 6-2, 7-5).

Le Français Richard Gasquet a dominé l'Australien Bernard Tomic 6-4, 6-3, 6-1: contre un adversaire diminué physiquement après son marathon du 2e tour contre Lleyton Hewitt, Gasquet a réussi un incroyable coup gagnant en contournant le filet.

Il y aura quatre Français en 8e de finale, une première dans l'histoire de l'US Open.

Outre Gasquet qui défiera le Tchèque Tomas Berdych, Jo-Wilfried Tsonga, Benoît Paire et Jérémy Chardy sont en deuxième semaine du dernier tournoi du Grand Chelem de l'année.

Dans un tableau féminin où tout semble en place pour le quatrième sacre consécutif de Serena Williams, la N.2 mondiale Simona Halep a été expéditive face à l'Américaine Shelby Rogers, issue des qualifications (6-2, 6-3).

L'ancienne N.1 mondiale Victoria Azarenka est venue à bout de l'Allemande Angelique Kerber 7-5, 2-6, 6-4.

La N.4 mondiale Petra Kvitova a dominé en deux sets (6-2, 6-1) la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova.

Mais l'information de la journée concerne la Canadienne Eugenie Bouchard, qui s'est blessée à la tête en tombant dans les vestiaires de Flushing Meadows vendredi soir.

La 25e mondiale a renoncé à participer aux tournois double dames et double mixte.

"Aucune décision n'a été prise sur sa participation aux 8e de finale du tournoi de simple dimanche", ont annoncé les organisateurs.

Bouchard, qui a enchaîné trois victoires de suite pour la première fois depuis janvier, doit affronter l'Italienne Roberta Vinci pour une place en quart de finale.

jr/mba

(AFP)

Ton opinion