Publié

Ski alpinVal Gardena: la surprise Ferstl, Beat Feuz 10e

L'Allemand Josef Ferstl, vingt ans, a surpris tous les favoris lors du Super-G de Val Gardena. Les Suisses loin du compte.

Beat Ferstl a remporté son premier succès en Coupe du monde à Val Gardena, en Italie.

Beat Ferstl a remporté son premier succès en Coupe du monde à Val Gardena, en Italie.

Keystone

Beat Feuz a manqué une belle occasion de briller aussi en Super-G. A Val Gardena, le Bernois a payé cher une faute à mi-parcours et s'est classé 10e d'une course un peu tronquée et remportée par l'étonnant Allemand Josef Ferstl.

Parti avec le dossard no 1 sur un parcours tracé par son entraîneur, Feuz a concédé sept dixièmes à Ferstl. Un débours concédé au passage d'un «mouvement» de terrain qui l'a déporté. Sans cela, le vainqueur de la descente de Lake Louise il y a trois semaines avait les moyens de jouer le podium. Il aura largement l'occasion de se refaire samedi dans la descente.

Ferstl a, lui, mis a profit son petit numéro de dossard (le 2) pour fêter son premier succès - et même son premier podium - en Coupe du monde. Un beau cadeau pour le fils de l'ancien descendeur Sepp Ferstl, à dix jours de Noël et à quinze jours de son 29e anniversaire. C'est la première fois depuis 1991, avec la victoire alors de Markus Wasmeier à Lake Louise, que l'Allemagne place un des siens sur la plus haute marche du podium en super-G.

Après la course de l'Allemand, une bande de brouillard a enveloppé la piste et gêné les concurrents à partir du dossard 10 environ, en plus des chutes de neige. La course a dû être interrompue durant de longues minutes.

Norvégiens battus

A la reprise, le favori, le Norvégien Kjetil Jansrud, a paru en mesure de déjouer la météo et de déboulonner Ferstl. Mais alors qu'il pointait en tête à un passage intermédiaire clé, Jansrud était, comme Feuz, surpris par les ondulations du tracé et voyait tous ses espoirs s'envoler. Par la même occasion, c'est toute la Norvège qui perdait sa suprématie sur cette piste puisque les Scandinaves avaient remporté les cinq derniers super-G de Val Gardena, par Jansrud (en 2014 et 2016) et Aksel Lund Svindal (2012, 2013 et 2015).

Ce vendredi, Svindal, qui souffre d'un genou depuis la tournée américaine, n'a pas pu se mêler la lutte pour les premières places (9e), même s'il n'a concédé que 0''60 à Ferstl.

Les Autrichiens ont réussi un joli tir groupé avec la 2e place de Max Franz, à 2 centièmes de Ferstl, la 3e de Matthias Mayer (à 0''10) et la 5e de Vincent Kriechmayr. Les sept premiers classés, jusqu'au Français Adrien Théaux, terminent à moins de quatre dixièmes de l'inattendu vainqueur.

Le succès de Ferstl confirme le renouveau des disciplines de vitesse outre-Rhin. Thomas Dressen avait lui aussi surpris il y a quinze jours avec sa 3e place dans la descente de Beaver Creek, et Andreas Sander, 6e ce vendredi, est également en passe de s'affirmer.

Côté suisse, outre Feuz, deux hommes ont terminé dans les points, avec la 19e place de Mauro Caviezel et la 25e de Gilles Roulin.

La course a été définitivement arrêtée, toujours à cause du brouillard, après le passage de 37 concurrents.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!