Publié

Foot-Mondial 2018Valon Behrami peut-être forfait pour le barrage

Le Tessinois, blessé, pourrait ne pas prendre part au barrage qualificatif de la Nati pour la Coupe du monde de foot 2018.

1 / 66
Ricardo Rodriguez et Granit Xhaka se congratulent au coup de sifflet final après la qualification de la Suisse pour le Mondial (Dimanche 12 novembre 2017).

Ricardo Rodriguez et Granit Xhaka se congratulent au coup de sifflet final après la qualification de la Suisse pour le Mondial (Dimanche 12 novembre 2017).

Keystone
Dans le temps additionnel, Ricardo Rodriguez a sauvé toute une nation en dégageant un ballon de but nord-irlandais sur la ligne (Dimanche 12 novembre 2017).

Dans le temps additionnel, Ricardo Rodriguez a sauvé toute une nation en dégageant un ballon de but nord-irlandais sur la ligne (Dimanche 12 novembre 2017).

Keystone
Victorieuse 1-0 en Irlande du Nord, la Suisse a conservé son avantage avec un match nul 0-0 à Bâle (Dimanche 12 novembre 2017).

Victorieuse 1-0 en Irlande du Nord, la Suisse a conservé son avantage avec un match nul 0-0 à Bâle (Dimanche 12 novembre 2017).

Keystone

L'équipe de Suisse retient son souffle: Valon Behrami (32 ans) pourrait être forfait pour le barrage qualificatif de la Coupe du monde contre l'Irlande du Nord (9 et 12 novembre). Le milieu de terrain tessinois s'est blessé dimanche lors de la victoire 2-1 de l'Udinese contre l'Atalanta, en Serie A.

Behrami, qui avait déjà manqué les deux dernières rencontres des éliminatoires contre la Hongrie (5-2) et au Portugal (0-2), revenait à peine de blessure dimanche quand sa cuisse a à nouveau lâché. Il a dû sortir en fin de rencontre et a passé lundi une IRM.

Décision le week-end prochain

Le joueur doit retourner chez le médecin mardi et commencer un traitement spécifique. On ne sait pas encore s'il pourra répondre à l'appel de l'équipe nationale dans la semaine prochaine. Une décision sera prise ce week-end.

L'absence du Tessinois, véritable grognard de l'équipe de Suisse capable de canaliser au mieux les Granit Xhaka et autre Xherdan Shaqiri, poserait un problème de taille au sélectionneur Vladimir Petkovic. D'autant plus face à une Irlande du Nord qui aime imposer un défi physique à ses adversaires.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!