Natation: Van der Burgh: record du monde en série
Publié

NatationVan der Burgh: record du monde en série

A Kazan, le Sud-Africain a abaissé de 5 centièmes le temps qu'il avait réalisé il y a six ans sur 50m brasse.

Battu sur 100m, Cameron van der Burgh a pris sa revanche sur 50m brasse.

Battu sur 100m, Cameron van der Burgh a pris sa revanche sur 50m brasse.

Keystone

Un cinquième record du monde est tombé, le premier établi par un homme, à Kazan. Le Sud-Africain Cameron van der Burgh a nagé le 50 m brasse en 26''62 lors des séries.

Le champion olympique du 100 m brasse à Londres a amélioré de 5 centièmes le record du monde qu'il avait réalisé il y a six ans lors des championnats du monde de Rome. Lundi, Cameron van der Burgh avait dû se contenter de l'argent du 100 m brasse derrière le Britannique Adam Peaty.

Cette marque de 26''62 avait déjà été réalisée l'année dernière lors des championnats d'Europe à Berlin par le Britannique Adam Peaty, mais la Fédération internationale (FINA) n'a pas ratifié ce record du monde: le contrôle EPO, obligatoire pour chaque record du monde, n'avait pas été fait.

Van der Burgh (27 ans) a battu le quatrième record du monde de sa carrière sur 50 m brasse.

Le Zurichois Martin Schweizer a signé le 26e chrono de ces séries du 50 m brasse, en 28''02. Il lui a manqué cinq dixièmes pour se hisser en demi-finale.

Troisième record de Suisse

Créditée de 2'01''03 sur 200 m libre, Danielle Villars a, pour sa part, battu un record de Suisse, le troisième de ces Mondiaux. La Zurichoise a nagé 13 centièmes plus vite que son chrono signé en mars 2014 à Zurich. Avec ce record, elle ne se classe toutefois qu'au 34e rang des séries.

«J'attendais tout de même davantage de cette course», avouait la nageuse, qui estimait que son ultime longueur fut trop laborieuse.

Nils Liess a pour sa part pris la 24e place des séries du 200 m papillon avec un temps de 1'58''76, à 66 centièmes de son record de Suisse.

(SI)

Votre opinion