Actualisé

CyclismeVan der Poel s’impose, Küng reste en jaune pour une seconde

Stefan Küng s’est battu comme un beau diable pour conserver la tête du Tour de Suisse.

par
Emile Perrin
Stefan Küng s’est débattu pour ne pas céder son maillot de leader.

Stefan Küng s’est débattu pour ne pas céder son maillot de leader.

Andy Mueller/freshfocus

Une petite seconde. C’est le fil par lequel tient encore le maillot jaune de leader de Stefan Küng sur le Tour de Suisse. Le Thurgovien s’est accroché pour ne pas céder dans un final pour puncheurs. Lâché dans la dernière difficulté du jour, située à moins de 10 km de la ligne d’arrivée, le coureur de Groupama-FDJ s’est accroché pour ne pas concéder trop de temps. Bien lui en a pris puisqu’il a conservé son bien pour la plus petite des marges.

Dans des conditions difficiles en raison des orages, cette deuxième étape, qui reliait Neuhausen am Rheinfall (Sschaffhouse) à Lachen (Schwytz) sur 178 km, a été remportée par Mathieu Van der Poel. Le Néerlandais de la formation Alpecin-Fenix s’est montré costaud et malin pour sortir vainqueur d’un final où le champion du monde Julian Alaphilippe avait mis le feu aux poudres. Sur la ligne d’arrivée, le quadruple champion du monde de cyclocross a devancé l’Allemand Max Schachmann (de 1’’) et son compatriote Wout Poels (de 3’’). Le Bernois Marc Hirschi, distancé dans la dernière bosse, est revenu pour finalement prendre la cinquième place (à 3’’).

Deux Suisses dans l’échappée

L’étape a été marquée par la longue échappée de quatre coureurs. Parmi eux, deux Helvètes ont tenté leur chance. Hélas pour eux, après plus de 150 km de raid, Tom Bohli et Claudio Imhof n’ont pas réussi à aller au bout de leur cavalcade. Ce dernier n’a été avalé par le peloton qu’à 8 km de l’arrivée.

Au classement général, Stefan Küng ne compte donc désormais qu’une petite seconde d’avance sur Julian Alaphilippe (finalement 7e de l’étape), deux sur Max Schachmann et six sur Van der Poel. Vainqueur d’étape sur le Giro, Gino Mäder est huitième (à 30’’). Stefan Küng devra encore se montrer sur ses gardes ce mardi lors de la troisième étape. En effet, sa tunique jaune sera encore menacée entre Lachen et Pfaffnau (Lucerne). Même si les 185 km ne réservent pas de difficultés majeures, le petit jeu des bonifications pourrait servir la cause de ses adversaires.

Votre opinion