31.01.2013 à 10:18

FootballVarane: «Comme dans un rêve»

Raphael Varane a réalisé le match de sa vie hier soir. Patron de la défense du Real Madrid, il a inscrit le but égalisateur face à Barcelone lors du Clasico (1-1).

Après son énorme match face à Barcelone, auteur de plusieurs sauvetages déterminants et du but égalisateur, Raphael Varane peinait à mesurer sa performance.

«Marquer lors d'un match décisif, face au Barça, c’est comme un rêve, confiait le Français. Quand cela se produit, il faut du temps pour réaliser. Mes coéquipiers étaient très contents. Ils m’ont félicité et étaient heureux pour moi, puisque j’ai marqué. Mais le regret reste de ne pas l’avoir emporté, même si la qualification reste possible. Concernant les absences de Pepe et Ramos, cela ne me fait pas peur d’avoir des responsabilités. J’essaye de ne pas me mettre de pression, les choses viennent naturellement.»

Les louanges fusaient également de la part de l’entraîneur adjoint du Real Madrid Aitor Karanka. «Je crois qu’aujourd’hui (mercredi) il était impossible de faire mieux. Il sauve un but sur sa ligne en première période et il inscrit le but de l’égalisation. Je le vois dans une forme grandiose», a jugé à l’issue du match Karanka, remplaçant l’entraîneur du Real José Mourinho en conférence de presse.

«A 19 ans, il est impressionnant. Il a la tête sur les épaules et est très solide. Ce qui lui arrive, c’est vraiment bien», a poursuivi l’entraîneur adjoint des Merengue.

Arrivé en 2011 au Real Madrid en provenance de Lens, le jeune international espoirs a frappé fort pour son premier clasico comme titulaire, se montrant toujours bien placé en défense et arrachant finalement le nul d’une superbe tête piquée sur un centre délivré par Özil (81).

Le jeune Français continue ainsi à marquer des points auprès du staff du Real Madrid. La saison dernière, Mourinho avait déjà tressé un beau compliment au jeune Tricolore. «Il sera meilleur que Laurent Blanc», avait jugé «Mou» en mars 2012. «Varane possède la même intelligence, la même tranquillité, la même présence que Laurent Blanc sur un terrain. Mais, sauf le respect que je dois à Blanc, il est beaucoup plus rapide», avait jugé le Portugais.

Le prestation du Français mercredi ne devrait pas ternir le jugement de son entraîneur.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!