Football: Vartan Sirmakes dément de «fausses rumeurs»
Publié

FootballVartan Sirmakes dément de «fausses rumeurs»

Le président et propriétaire de Stade-Lausanne-Ouchy assure que son club ne s’est pas opposé à une reprise du championnat lors d’une récente réunion des clubs de Challenge League.

par
André Boschetti

Le FC Stade-Lausanne-Ouchy a lui aussi accueilli les décisions du Conseil fédéral de ce mercredi avec satisfaction. Un peu étonnant lorsque l’on sait que, selon une source bien informée, le club vaudois avait été le seul à s’opposer à une reprise de la compétition lors d’un sondage effectué à l’occasion d’une réunion organisée entre les dix clubs de Challenge League, il y a une dizaine de jours seulement. «Je ne suis pas au courant de cela et je tiens à démentir formellement ces rumeurs, assure le président-propriétaire du club lausannois. Ce sont probablement de mauvaises langues qui la colportent. Je pense plutôt que, s’il y en a eu un, c’est un club comme Chiasso qui s’est manifesté contre cette reprise. Et à ma connaissance, c’est plutôt le contraire qui s’est exprimé, à 67%, contre une reprise des compétitions sportives à l’occasion d’un récent sondage. Personnellement, je considère les décisions prises aujourd’hui (ndlr: mercredi) par le Conseil fédéral comme tout à fait positives. À condition bien sûr que toutes les indispensables mesures sanitaires soient garanties.»

Quant à la perspective de disputer ses matches à huis clos, elle ne trouble par trop Vartan Sirmakes. «Pour nous, comme pour la très grande majorité des clubs de Challenge League, cela ne change pas grand-chose. En revanche, ce manque à gagner sera un vrai problème pour YB, Bâle ou St-Gall, soit ceux qui accueillent un nombreux public. Raison pour laquelle je trouverais logique que nous puissions conserver un statut de chômage partiel pour nos joueurs, même au cas où les championnats reprendraient effectivement. Cela dit, quelques inconnues demeurent encore en ce qui concerne SLO. Comme, par exemple, de savoir si la Ville de Lausanne ouvrira le centre sportif de la Tuilière pour que nous puissions nous y entraîner.»

André Boschetti

Votre opinion