Coronavirus – Vaud prie ses mineurs de choisir Pfizer, pas Moderna
Publié

CoronavirusVaud prie ses mineurs de choisir Pfizer, pas Moderna

À cause d’un risque de myocardite qui serait légèrement accru, le canton a pris une décision unique.

par
R.M.
Avec cette recommandation pour le vaccin de Pfizer, Vaud s’écarte de l’avis de Swissmedic.

Avec cette recommandation pour le vaccin de Pfizer, Vaud s’écarte de l’avis de Swissmedic.

AFP

Pour la vaccination contre le coronavirus le canton de Vaud va dorénavant «recommander de privilégier de vacciner les 12-18 ans avec Pfizer plutôt que Moderna». Il s’agit d’une décision unique en Suisse, à la connaissance de Blaise Genton, médecin responsable de la campagne vaudoise de vaccination.

Cette nouvelle recommandation sera mise en pratique dès ce vendredi après-midi, révèle «Le Courrier». À l’origine de cette décision, les très rares cas de myocardite – inflammation des tissus du cœur – qu’une vaccination peut engendrer. Or ils seraient légèrement plus élevés avec le vaccin de Moderna qu’avec celui de Pfizer.

«Principe de précaution»

«Quand on regarde les dénominateurs des différentes études aux États-Unis, l’incidence est légèrement supérieure pour Moderna que Pfizer. Par principe de précaution, nous le privilégions pour les moins de 18 ans», explique Blaise Genton au «Courrier». Il admet cependant que la différence entre les deux produits est très faible et que les données ne sont pas extrêmement solides.

Précisons que la nouvelle recommandation vaudoise s’écarte de l’avis de Swissmedic, pour qui les données actuelles de pharmacovigilance ne justifient pas de prendre des dispositions particulières concernant le vaccin Moderna.

Outre cette recommandation, le canton de Vaud va également dorénavant systématiquement informer ceux qui se font vacciner du risque de myocardite et des symptômes qui doivent pousser à consulter: douleurs thoraciques, essoufflement, palpitations.

Votre opinion