Vaud supprime l’obligation du masque en extérieur
Actualisé

CoronavirusVaud supprime l’obligation du masque en extérieur

Dès demain 28 janvier, le port du masque n’est plus exigé dans les zones à forte affluence.

par
M.P./comm
Plus besoin du masque dans les zones à forte affluence comme le marché à Lausanne.

Plus besoin du masque dans les zones à forte affluence comme le marché à Lausanne.

Marvin Ancian

Un bol d’air frais dans cette pandémie: dès ce vendredi 28 janvier, il ne sera plus obligatoire de porter le masque en extérieur dans les zones urbaines très fréquentées du canton de Vaud, comme les marchés et certaines rues marchandes. Le Conseil d’État vaudois a annoncé ce 27 janvier, avoir pris cette décision «au vu de la situation épidémiologique».

Le canton explique avoir toujours basé ses décisions sanitaires «sur la nécessité de protéger le système hospitalier, avec la volonté d’éviter le tri des patients ou le report d’opérations importantes». Mais il a constaté que depuis plusieurs semaines, les admissions aux soins intensifs sont très stables, les hôpitaux sont capables de les absorber.

Les infections continuent toutefois d’augmenter dans le canton, plus de 28 000 nouvelles par semaine. Le Conseil d’État estime que «le pic de la 5e vague n’est sans doute pas encore atteint». Mais plus de 90% des cas sont dus au variant Omicron, très contagieux, mais qui entraîne beaucoup moins souvent des formes graves du Covid-19, en particulier chez les personnes complètement vaccinées. Et plus de 93% des personnes de plus de 65 ans, qui présentent davantage de risques de complications, sont aujourd’hui vaccinées.

Mesures dans les écoles annoncées aujourd’hui

Les autorités constatent donc que, pour la première fois depuis le début de la pandémie, la courbe des nouveaux cas et la courbe d’admission dans les unités de soins intensifs ne sont plus liées. Dans le canton de Vaud, le nombre de personnes hospitalisées se maintient autour d’une quarantaine dans ces unités, et ce depuis plusieurs semaines. Vu ces données, le Conseil d’État va prendre de nouvelles décisions. Celles qui concernent les mesures sanitaires dans les lieux de formation ont été communiquées jeudi après-midi.

Votre opinion

44 commentaires