Athlétisme: Végétarienne, Selina Rutz-Büchel n’est plus sponsorisée par une boucherie
Publié

AthlétismeVégétarienne, Selina Rutz-Büchel n’est plus sponsorisée par une boucherie

La spécialiste de 800 mètres a décidé d’arrêter de manger de la viande. Une nouvelle façon de penser et de consommer qui l’a poussée à rompre son contrat avec Micarna, grand producteur de produits animaux.

par
Sport-Center
Selina Büchel.

Selina Büchel.

Freshfocus

Selina Büchel ne s’y retrouvait plus. D’un côté, il y avait son soutien de longue date, Micarna, l’un des plus grands producteurs de produits animaux du pays, par ailleurs très actif dans le sponsoring sportif. De l’autre, ses convictions grandissantes. Sa volonté de se détourner peu à peu de la viande, et plus globalement de la nourriture animale, jusqu’à devenir végétarienne il y a environ un mois pour des raisons éthiques et écologiques.

Dans ces cas-là, l’un finit généralement par prendre le pas sur l’autre. C’est ainsi que la Saint-Galloise a tranché. Liée depuis 2013 à Micarna, elle a décidé de cesser son partenariat. Ce qui signifie aussi et surtout se couper d’une part de ses revenus. «Il a toujours été clair pour moi que je quitterais l’équipe Micarna si je ne mangeais plus de viande. En tant que végétarienne, je ne peux plus être ambassadrice d'une boucherie.»

Ce choix, elle l’explique en détails à la Wiler Zeitung. «Ce fut un privilège pour moi de faire partie de cette équipe unique. Les amitiés, les conversations et les souvenirs que nous avons partagés feront à jamais partie de moi», a-t-elle lâché, avant de rappeler qu’un régime sans viande peut parfaitement convenir pour une sportive de haut niveau, citant notamment les exemples de Lionel Messi et de Lewis Hamilton.

Votre opinion