St-Livres (VD): Vélo contre tracteur: L'enfant a heurté la roue arrière
Publié

St-Livres (VD)Vélo contre tracteur: L'enfant a heurté la roue arrière

Âgé de 10 ans, le jeune cycliste souffre d’un traumatisme crânien. Il a été opéré au CHUV. Son pronostic vital serait toujours engagé.

par
Evelyne Emeri
1 / 2
A Saint-Livres, voici le tracteur que le jeune garçon avait percuté.

A Saint-Livres, voici le tracteur que le jeune garçon avait percuté.

Evelyne Emeri
L'engin s'engageait à droite en direction de la ferme lorsque le drame s'est produit.

L'engin s'engageait à droite en direction de la ferme lorsque le drame s'est produit.

Jean-Guy Python

Lundi de Pentecôte, les habitants de la rue Saint-Laurent, à Saint-Livres, profitent de la météo clémente. Beaucoup sont partis, d’autres sont restés. Parmi eux, la famille d’un garçon de 10 ans qui vit à la sortie du village, direction Bière, en face d’une ferme. Il est environ 13 h 30. Le jeune Édouard* roule à vélo près de cette même ferme, qui fonctionne également comme table d’hôte.

Sur la route ou dans la cour?

Soudain, le jeune cycliste entre en collision avec un tracteur qui tourne à droite vers l’exploitation agricole. «Cet agriculteur venait chercher une machine chez son collègue, explique le syndic, Henri Bourgeois. Il n’a pas vu l’enfant qui jouait dans la cour et qui arrivait sur sa droite.» Des circonstances contestées par des témoins directs du drame: «Édouard était sur la route. Il montait du village, seul. Les enfants sont parfois tellement imprévisibles.» Le malheureux a fini dans la roue arrière droite de l’engin. Sur ce point, tout le monde semble s’accorder.

Le gosse jouait-il dans la cour de la ferme au guidon de son vélo, précisément là où le tracteur s’engageait lentement? Ou pédalait-il sur la route et le véhicule lui a-t-il coupé la route? Qui des deux n’a pas vu l’autre? Les avis divergent diamétralement. C’est du reste tout l’enjeu de l’enquête en main de la police cantonale et de la procureure, Marlène Collaud, qui devront déterminer les causes exactes de cette dramatique collision et les responsabilités.

Conducteur très choqué

Au bout de ce triste accident, la vie et la santé d’Édouard – qui roulait sans casque – sont en jeu. Le petit blessé a été héliporté au CHUV dans un état très grave, avec un pronostic vital engagé. Il aurait tapé, tête la première, sur la jante du tracteur après avoir chuté de son vélo. «Il souffre d’un traumatisme crânien, il a été opéré. Ils lui ont posé un drain. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est plus sous assistance respiratoire», explique le patron de l’exécutif.

Concernant l’agriculteur incriminé, il nous a fait savoir qu’il ne souhaitait pas s’exprimer. «Il est très choqué et malheureux. Il est tellement prudent. C’est lui qui conduit le bus scolaire. Nous espérons de tout cœur que le petit aille mieux», conclut le syndic.

Votre opinion