Publié

VoileVendée Globe: "Le bateau a gîté brusquement", explique Sanso

Les Sables-d'Olonne (France), 4 fév 2013 (AFP) - Le skipper espagnol Javier Sanso, hélitreuillé dans la nuit de dimanche à lundi par la marine portugaise après le chavirage de son voilier Acciona, et arrivé sur l'île de Terceira aux Açores, a expliqué que son voilier "a gîté brusquement".

"Tout est allé très vite", a-t-il expliqué dans un récit communiqué à la presse. "Aux alentours de midi, je naviguais au près dans 20 noeuds de vent de nord-est et je venais tout juste d'envoyer un message à la direction de course, leur indiquant ma position et leur faisant savoir que tout se déroulait parfaitement avec les systèmes d'énergie", a-t-il dit. "D'un coup, alors que j'étais sur le pont afin de prendre un ris, j'ai entendu un grand bruit et le bateau a gîté brusquement. Je suis tombé à l'eau avant d'avoir le temps de réagir. J'ai pu voir Acciona continuer à basculer rapidement jusqu'à chavirer complètement", raconte-t-il. "J'ai pu nager jusqu'au tableau arrière et activer mon canot de sauvetage, dans lequel je suis monté. J'y suis resté tout l'après-midi et une bonne partie de la nuit. J'ai profité du soleil pour sécher un peu mes vêtements. Je n'ai pas pu m'amarrer au bateau car la mer était très formée et m'en suis donc rapidement éloigné". "A 18h00, j'ai aperçu l'avion de sauvetage Maritime à qui j'ai fait des signes avec une fusée de détresse. La vue de l'avion m'a particulièrement rassuré car j'ai su alors que tout fonctionnait comme il le fallait, que ma situation d'urgence était sous contrôle", explique le skipper. Javier Sanso a expliqué chercher désormais à trouver une solution pour récupérer son bateau qui dérive au sud des Açores. cor-gvy/jde

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!