Tennis: Venus Williams éliminée de l'Open d'Australie
Actualisé

TennisVenus Williams éliminée de l'Open d'Australie

L'Américaine a été éliminée dès le premier tour de l'Open d'Australie par la Britannique Johanna Konta, en deux sets 6-2, 6-4, ce mardi à Melbourne.

1 / 43
C'est le onzième titre du Grand Chelem du N.1 mondial, qui rejoint ainsi Rod Laver et Björn Borg. (31 janvier 2016)

C'est le onzième titre du Grand Chelem du N.1 mondial, qui rejoint ainsi Rod Laver et Björn Borg. (31 janvier 2016)

Keystone
Djokovic, 28 ans, égale le record des titres à l'Open d'Australie, établi par l'Australien Roy Emerson dans les années 1960 et conforte sa mainmise sur le tennis mondial. (31 janvier 2016)

Djokovic, 28 ans, égale le record des titres à l'Open d'Australie, établi par l'Australien Roy Emerson dans les années 1960 et conforte sa mainmise sur le tennis mondial. (31 janvier 2016)

Keystone
De gauche à droite, Jamie Murray et Bruno Soares ont remporté la finale du double messieurs, à l'Open d'Australie. (Samedi 30 janvier 2016)

De gauche à droite, Jamie Murray et Bruno Soares ont remporté la finale du double messieurs, à l'Open d'Australie. (Samedi 30 janvier 2016)

Keystone

Pour son 69e tournoi du Grand Chelem, l'aînée des Williams, venue pour la première fois à Melbourne en 1998, nourrissait pourtant de grands espoirs après avoir repris place dans le top 10 grâce à de bons résultats fin 2015, notamment des victoires en Chine aux tournois de Zuhai et Wuhan.

Mais l'Américaine, sept fois titrée en Grand Chelem, mais jamais à Melbourne, n'a tenu que 79 minutes face à une rivale pourtant peu réputée (47e mondiale).

Trop de fautes directes

Dans le tableau masculin, Andy Murray s'est qualifié tranquillement pour le deuxième tour en battant Alexander Zverev en trois sets 6-1, 6-2, 6-3. Il s'agissait d'un test intéressant car l'Allemand, âgé de 18 ans, est un des grands espoirs du circuit. Mais il a fait beaucoup trop de fautes directes (43 contre 20) pour inquiéter l'Écossais.

L'affiche de la journée opposait les Espagnols Rafael Nadal et Fernando Verdasco, un «remake» de la demi-finale qui avait enchanté Melbourne en 2009.

En soirée, le public australien se préparait à faire ses adieux à l'ancien N.1 mondial Lleyton Hewitt, qui mettra fin à sa carrière en cas de défaite contre son compatriote James Duckworth.

(AFP)

Votre opinion